Burundi : Le Rapport sur l’Education propose des Etats Généraux

Burundi : Le Rapport sur l’Education recommande des Etats Généraux ( Photo : Le Renouveau PPBDI.COM 2019 )

Burundi : Le Rapport sur l’Education recommande des Etats Généraux ( Photo : Le Renouveau PPBDI.COM 2019 )

EDUCATION, PARLEMENT – Le rapport sur le secteur de l’Éducation à l’Assemblée Nationale recommande des Etats Généraux

Burundi : Le Rapport sur l’Education recommande des Etats Généraux ( Photo : Le Renouveau PPBDI.COM 2019 )
Burundi : Le Rapport sur l’Education recommande des Etats Généraux ( Photo : Le Renouveau PPBDI.COM 2019 )

BUJUMBURA ( Parlement, KIGOBE ) , Jeudi 17 janvier 2019 – Dans le cadre de la Régulation de la Politique Éducative des Barundi, dont le contrôle des actions du gouvernement, l’Hon. NIMENYA Gloriose ( député UPRONA, Rumonge ), présidente de la Commission permanente en charge des questions de l’éducation à l’Assemblée Nationale du Burundi, a présenté, en séance plénière, aux Députés de l’Assemblée Nationale présidée par l’Hon. NYABENDA Pascal, Président de l’Assemblée Nationale du Burundi,  le rapport d’une descente, effectuée par sa Commission, dans toutes les 18 provinces du pays pour se rendre compte des difficultés rencontrées au début de l’année scolaire 2018-2019 et pour les confronter aux mesures prises par Mme NDIRAHISHA Janvière , Ministre Burundaise de l’Education.

Burundi : Le Rapport sur l’Education recommande des Etats Généraux ( Photo : IKIRIHO 2017 )
Burundi : Le Rapport sur l’Education recommande des Etats Généraux ( Photo : IKIRIHO 2017 )

Les problèmes, que cette commission parlementaire a rencontré sur terrain , sont : 1/ pour les écoles de métiers , les manques : d’infrastructures , d’équipements , de sections , d’élèves , ou d’enseignants qualifiés ; et 2/ pour les écoles fondamentales : a) un surplus d’élèves dans certaines écoles ; b) les élèves vivants avec un handicap éprouvent des difficultés de suivre les enseignements; et c) les manques : de chaises et de tables, d’enseignants qualifié ou pas, de matériel scolaire , d’éclairages dans certaines écoles, etc.
Les directeurs provinciaux de l’éducation ont demandé à cette commission : 1/ l’organisation par le ministère burundais en charge de l’éducation des états généraux avec tous les acteurs éducatifs ; 2/ le suivi régulier des écoles consulaires car elles ne se conforment pas à la culture et aux mœurs burundaises ; 3/ la révision de la mesure de fermeture des écoles sans bon rendement ; 4/ l’ aide au payement des arriérés de l’eau et de l’électricité à la Regideso pour certaines écoles ; 5/ l’octroi du matériel scolaire et un équipement suffisant aux écoles techniques; etc.

Dans la tradition des Barundi, l’Hon. NIMENYA Gloriose, députée, fait parti de la Corporation des Régulateurs Barundi, appelée BAPFUMU ( les Savants ) en tant que UMUNSHINGANTAHE de sa localité. Mme NDIRAHISHA Janvière , Ministre Burundaise de l’Education, fait parti de la Corporation des Gestionnaires Justes Barundi, appelée TUTSI, car elle GERE JUSTEMENT LA POLITIQUE EDUCATIVE DES BARUNDI.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Lundi 21 janvier 2019

Facebook Comments