Burundi: La Ministre Rose Gahiru rassure sur l’école fondamentale

Share Button

La ministre de l'enseignement primaire et secondaire du Burundi,  Dr  Rose Gahiru

La ministre de l’enseignement primaire et secondaire du Burundi, Dr Rose Gahiru

A quelques jours de la rentrée 2013-2014, la Ministre Mme Rose Gahiru tranquillise les parents sur le pourquoi de l’école fondamentale que le Burundi va initier cette année.

Ce jeudi 12 septembre 2013 à Bujumbura, la ministre de l’enseignement primaire et secondaire, Mme Rose Gahiru, tenait une conférence de presse sur la récente réforme de l’enseignement fondamental au Burundi.

Mme la Ministre Rose Gahiru, pour rassurer les parents Barundi sur l’école fondementale qui commence cette année, a voulu préciser le pourquoi de cette initiative gouvernementale…
Avec l’ancien système, le taux de transition de la 6e à la 7e année était très faible et le taux de redoublement trop élevé. Cela limitait à de nombreux enfants l’accès à l’enseignement pour tous. L’arrêt des études était signé à ce stade … Le nouveau système va corriger les lacunes d’autrefois et répondre aux exigences de l’Unesco en matière d’accès universel à un enseignement de base de 9 ans au minimum. Au niveau de la matière, 3/4 des enseignements vont être réservés aux mathématiques; aux sciences; aux lettres; et le reste aux arts et à l’entrepreneuriat. Grâce à cela, à la fin de la 9 ème année, les élèves Barundi qui ne pourront pas poursuivre leurs études, sortiront toutefois avec un bagage de connaissances leur permettant de mieux s’insérer dans la société. Cette réforme sera désormais appliquée dans toutes les écoles publiques et privés du pays ( excepté ceux à régime particulier).

Lors de cette conférence de presse, la Ministre Mme Rose Gahiru souhaitait rassurer l’opinion sur le bienfondé de cette réforme de l’enseignement fondamental qui a été conçue de manière à garantir et à améliorer la qualité de l’enseignement au Burundi.

DAM, NY, AGNEWS, le 14 septembre 2013

Facebook Comments