Vers la redynamisation des activités de l’IRAZ Photo : ABP 2017

Burundi : Nouvelles variétés et semences introduites par l’IRAZ en 2017

M. Rurema Déo Guide, Ministre burundais de l’Agriculture et de l’Elevage

M. Rurema Déo Guide, Ministre burundais de l’Agriculture et de l’Elevage

ECONOMIE, SCIENCE, RECHERCHE, AGRICULTURE –  BILAN 2017 –   L’  Institut de Recherche Agronomique et Zootechnique – IRAZ a introduite  en 2017 de nouvelles variétés; des semences de souches ; et des semences de pré-base produites.

Vers la redynamisation des activités de l’IRAZ Photo : ABP   2017

Vers la redynamisation des activités de l’IRAZ Photo : ABP 2017

A Bujumbura, ce lundi 29 janvier 2018, M. Rurema Déo Guide, Ministre burundais de l’Agriculture et de l’Élevage, lors de la présentation du bilan des réalisations annuelles 2017 de son ministère, a informé l’opinion que, dans le domaine de la redynamisation de la recherche agronomique ( cfr. Institut de Recherche Agronomique et Zootechnique – IRAZ ),  on était introduite : 1 / de nouvelles variétés : a) 172 variétés de haricot ; et  b) 333 de blé; 2/ des semences de souches : a)  3.357 vitro plants de colocase ; et b) 182.789 de pomme de terre ;  et 3/  des semences de pré-base produites : a) 300 tonnes de pomme de terre ;  b) 5000 kg de café ; et c)  25 tonnes de haricot, etc.

La SOCIETE des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

La SOCIETE des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

Au Burundi, les agriculteurs et les éleveurs font partis de la Corporation de PRODUCTION des Barundi, appelée HUTU, comme les artisans, les chasseurs, les pêcheurs, les commerçants, les employés,les ouvriers, les entrepreneurs etc.
Le Ministère burundais de l’Agriculture et de l’Elevage est une institution burundaise de GESTIONNAIRES BARUNDI, membres de la Corporation de GESTION des Barundi, appelée TUTSI, dont la fonction est gérer avec justesse ( Bonne Gouvernance ), la PRODUCTION réalisée par les agriculteurs et les éleveurs HUTU.

L' ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

L’ ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

Le Ministre Rurema a pour devoir de veiller à ce que les PRODUCTIONS AGRICOLES et liées à l’ELEVAGE, aient été bien réparties à travers tout le pays. Et que personne au Burundi ne meurt de faim par manque de nourriture ou de soif.  Quant aux chercheurs agronomes, ils font partis de la CORPORATION DES SAVANTS-CHERCHEURS BARUNDI, tout comme les TWA, qui a pour fonction de RÉGULER et HARMONISER  les POLITIQUES AGRICOLES ET DE L’ELEVAGE au BURUNDI.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mardi 30 janvier 2018

Facebook Comments