Au Kenya, les laboratoires de SoilCares ont analysé plus de 10 000 échantillons de sol depuis 2013. Photo : SoilCares

Burundi : L’ISABU et ZOA informent sur le LABORATOIRE SOILCARES

Share Button
Au Kenya, les laboratoires de SoilCares ont analysé plus de 10 000 échantillons de sol depuis 2013. Photo : SoilCares

Au Kenya, les laboratoires de SoilCares ont analysé plus de 10 000 échantillons de sol depuis 2013. Photo : SoilCares

ECONOMIE – L’Institut des sciences agronomiques du Burundi (ISABU) et l’ONG ZOA présente le LABORATOIRE SOILCARES, et sa méthode d’analyse rapide du sol par voie sèche, aux agronomes communaux du sud du BURUNDI.

A Bururi, jeudi 11 mai 2017, M. Gahungu Tharcisse, de l’Institut des sciences agronomiques du Burundi (ISABU), et M. Hakizimana Sylvère, coordinateur de l’ONG ZOA en province de Makamba, au Sud du Burundi, ont présenté, aux intervenants dans le domaine agricole ( les agronomes communaux ), – le LABORATOIRE d’analyse rapide du sol par voie sèche SOILCARES -.

Selon M. Hakizimana de ZOA, les avantages de la méthode d’analyse rapide du sol par voie sèche qu’utilise la LABORATOIRE SOILCARES sont : 1/ la rapidité ( en 30 minutes on a un résultat) ; 2/ la quantité ( la capacité d’effectuer 5000 analyses par an ) ; 3/ l’accessibilité (le prix d’analyse est fixé à 15000 BIF, soit 9 USD ); et 4/ la protection de l’environnement ( pas d’utilisation des réactifs chimiques).

Au Burundi,  l’Institut des sciences agronomiques du Burundi (ISABU), dans le cadre du Projet d’appui à la productivité agricole au Burundi (PAPAB), a signé une convention de collaboration technique avec ZOA pour mener ensemble un vaste programme d’évaluation de la fertilité des sols et d’informer les agriculteurs sur leurs besoins en fertilisants dans leurs exploitations grâce au LABORATOIRES SOILCARES.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le dimanche 14 mai 2017

Facebook Comments