Burundi: Le projet PRODEFI mis en avant en ce 1er mai fête du Travail

Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre aux Travaux de Développement Communautaires (TDC)
Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre aux Travaux de Développement Communautaires (TDC)

Le projet – Programme de Développement des Filières (PRODEFI)  co-financé par le FIDA,  ce sont déjà  20 000 emplois créés  dans 4 communes burundaises …

Au Palais de Gitega ( province centrale du Burundi), en ce jeudi 1er mai 2014, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Pierre Nkurunziza, a fait un discours à l’occasion de la fête internationale du travail.

Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre (Photo:  facebook.com/PresidenceBurundi )
Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre (Photo: facebook.com/PresidenceBurundi )

Le Président Nkurunziza a demandé aux Burundais  de s’atteler avec persistance aux Travaux de Développement Communautaire ( TDC), et de ne pas prêter oreille à toutes les agitations politiciennes du moment liées aux contextes des prochains scrutins de 2015. Car, a t’il dit : « Ce ne sont pas les élections qui font vivre bon nombre de Burundais ».
Concernant le travail, le président du Burundi a demandé aux jeunes Barundi de faire tout ce qui était possible pour se mettre au travail : «Rompez avec l’habitude de considérer tel ou tel travail comme répugnant. Nous avons mis en place un programme des écoles techniques pour donner de l’emploi à pas mal de jeunes ». Le gouvernement burundais a mis en place  un projet pilote pour donner des jobs aux jeunes. Il s’agit du projet PRODEFI.  S.E. Nkurunziza a loué cette initiative car : « le gouvernement a déjà embauché 20 000 jeunes dans seulement 4 communes ». L’idée est maintenant de répandre le projet dans tout le pays.
Le principe du projet PRODEFI est  croire  et de susciter – l’esprit d’initiative –  des citoyens Barundi. S.E. Nkurunziza Pierre a renchéri en disant : « Nous félicitons vivement les Burundais qui ont entendu cet appel et qui, désormais, prennent en main leurs projets de développement au lieu de tourner le regard vers le gouvernement, dont il est évident qu’il n’est plus le premier pourvoyeur d’emploi. »
Ensuite le président burundais est revenu sur des grandes réalisations visant le bien être social des Barundi qui étaient en cours au Burundi: – « Joignons l’acte à la parole dans l’appui de la mise en application du programme de soigner la population, car le développement durable du pays en dépend … » Rappelant ainsi que : « tout Burundais sera désormais en mesure de se soigner avec une Carte d’Assistance Maladie à 3000 Franc burundais (BIF) ( soit avec près de 2 USD ) par personne … Une étude sera faite pour vulgariser la mutuelle de santé et la sécurité sociale de la population ».

Le Burundi a mis en place ces dernières années un programme de création d’emploi en s’appuyant beaucoup sur son secteur privé qui prend d’année en année des couleurs. Un observatoire de l’offre et de l’emploi  est entrain d’être mis en place  pour contribuer à la collecte des informations sur les emplois disponibles au Burundi. Cet observatoire aidera à l’avenir l’Etat à disposer de données fiables en vue d’affiner sa politique de l’emploi et de lutte contre le chômage.

DAM,NY,AGNEWS, le 1 mai 2014

Facebook Comments