Burundi : BRB - Nouvelles orientations de politique monétaire ( Photo : BRB 2018 )

Burundi : BRB – Vers de nouvelles orientations de politique monétaire

ECONOMIE , POLITIQUE MONÉTAIRE – La BRB veut rendre compatible, de manière générale, la Politique Economique des Barundi avec les impératifs de la stabilité des prix et du système financier.

Burundi : BRB  - Nouvelles orientations de politique monétaire ( Photo : BRB  2018 )

Burundi : BRB – Nouvelles orientations de politique monétaire ( Photo : BRB 2018 )

BUJUMBURA, Jeudi 8 novembre 2018 – M. CIZA Jean, Gouverneur de la Banque de la République du Burundi (BRB), a organisé un atelier réflexion destiné aux responsables du secteur bancaire burundais en vue de réfléchir sur les contours de la politique monétaire et de la croissance économique dans le pays.

Le BRB souhaite réguler la Politique Economique des Barundi en mettant en place de nouvelles orientations compatibles avec les impératifs de la stabilité des prix et du système financier.

Pourquoi réguler la Politique Economique des Barundi à ce niveau ? Y’a t’il une injustice ou un dysfonctionnement constatée par la Corporation des métiers Barundi, que souhaiterai régler la Présidence et les Ministères Socio-économiques burundais, soit les Gestionnaires Justes Barundi, transmis aux parlementaires Barundi, qui expliquerai cette réflexion entreprise par les experts de la BRB vis à vis de la Politique Economique des Barundi ?

Héritage de la Colonisation, alors que la convention monétaire BIF devrait être la référence car reflétant la PRODUCTION DES BARUNDI , le prix de ce que produisent les Barundi est décidé sur les marchés financiers étrangers ( les bourses et la spéculation financière ) en devises étrangères ( avant en Franc Belge et aujourd’hui en USD ). Le prix ne reflète plus les réalités produites ( la production des Barundi  ) mais les réalités fictives. Cela fait que l’on a l’impression d’avoir des croissances économiques faibles en Afrique alors qu’elles sont très bonnes pour les productions nationales. L’ aberration est que les Barundi doivent recourir à des crédits ( en devises étrangères ) pour payer leur propre production, ce qui les appauvrit …

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Vendredi 9 novembre 2018

Facebook Comments