L'officier Grégoire Ndorarigonya, colonel de la Force de Défense Nationale FDN et commandant de l’Institut supérieur des cadres militaires ISCAM ( photo: ppbdi.com 2016 )

Burundi : Réunions des représentants de 5 académies militaires de l’EAC

Share Button
L'officier Grégoire Ndorarigonya, colonel de la Force de Défense Nationale FDN et commandant de l’Institut supérieur des cadres militaires ISCAM ( photo: ppbdi.com 2016 )

L’officier Grégoire Ndorarigonya, colonel de la Force de Défense Nationale FDN et commandant de l’Institut supérieur des cadres militaires ISCAM ( photo: ppbdi.com 2016 )

A Bujumbura, du mardi 13 au jeudi 15 septembre 2016, l’officier Grégoire Ndorarigonya, colonel de la Force de Défense Nationale FDN et commandant de l’Institut supérieur des cadres militaires (Iscam) , a indiqué qu’une réunion de 3 jours à l’intention des représentants des 5 académies militaires de l’East African Community EAC s’est tenu en vue de :

1/ Évaluer le degré de coopération entre ces divers institutions ; 2/ Évaluer l’état d’avancement en matière d’harmonisation des syllabus dans le domaine de formation militaire ; 3/ Présenter l’Iscam ; et 4/ Echanger entre instructeurs et étudiants.

Seul la délégation rwandaise n’était pas présente en raison de l’implication du Rwanda dans la révolution de couleur de 2015 ( organisée par les USA, la France, la Belgique, le Rwanda, et le réseau media-civil-politique-militaire de l’ancien dictateur Hima Burundaia Pierre BUYOYA ), donc l’intention était de renverser le régime démocratique burundais par coup d’état militaire et de remettre les Hima burundais au pouvoir au Burundi.

Au Burundi, comme en Afrique, on est persuadé de l’importance pour le continent Africain de se munir d’une armée envue de peser au niveau des rapports de forces mondiaux.

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 14 septembre 2016

Facebook Comments