Burundi : le Sénat adopte la loi régissant le marché des capitaux

Burundi : le Sénat adopte la loi régissant le marché des capitaux ( Photo : ABP 2019 )

Burundi : le Sénat adopte la loi régissant le marché des capitaux ( Photo : ABP 2019 )

EAC, ÉCONOMIE, PARLEMENT – Le Sénat a adopté la loi régissant le marché des capitaux du Burundi

Burundi : le Sénat adopte la loi régissant le marché des capitaux ( Photo : ABP 2019 )
Burundi : le Sénat adopte la loi régissant le marché des capitaux ( Photo : ABP 2019 )

BUJUMBURA, Jeudi 27 décembre 2018 – Dans le cadre de la RÉGULATION DE LA PLANIFICATION DES BARUNDI, M. NDIHOKUBWAYO Domitien, Ministre burundais des Finances, GESTIONNAIRE JUSTE DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE DES BARUNDI (TUTSI), a présenté au Sénat du Burundi le projet de loi régissant le marché des capitaux du Burundi, dans le but de le faire adopter par les sénateurs Barundi.

Son argumentaire clé, dans son exposé, était que, dans le cadre de LA POLITIQUE ECONOMIQUE DES BARUNDI DANS L’EAST AFRICAN COMMUNITY (EAC), le gouvernement burundais avait l’obligation, dans le cadre de LA POLITIQUE ECONOMIQUE DES BARUNDI, de mettre en place ce marché des capitaux, en cause l’article 85 du traité de l’EAC indiquant que “la création d’un marché des capitaux régional prendra le chemin d’une harmonisation des règles de fonctionnement des marchés de capitaux nationaux et s’appuiera sur l’existence de marchés boursiers dans chaque Etat membre“.

Au Burundi, les sénateurs Barundi ont adopté , à l’unanimité, ce projet de loi régissant le marché des capitaux du Burundi. Désormais, bientôt, le Sud Soudan restera le seul pays membres de l’EAC ne disposant pas d’un marché boursier.
En adoptant ce projet, cela signifie que le BURUNDI dispose , dans sa CORPORATION DES MÉTIERS DES BARUNDI ( ABAHUTU ), des SAVANTS ÉCONOMISTES ET FINANCIERS ( ABAPFUMU ) maîtrisant et pouvant réguler à suffisance LA POLITIQUE DU MARCHE DES CAPITAUX DU BURUNDI DANS L’EAC ET DANS LE RESTE DU MONDE afin de la RENDRE HARMONIEUSE avec LA PLANIFICATION DES BARUNDI ( ENSEMBLE HARMONIEUX DES POLITIQUES DES BARUNDI ).
Toutefois la crise politique dans l’EAC, notamment observée à travers les diverses tensions à caractères sécuritaires ou économiques ( BURUNDI / RWANDA ; RWANDA / OUGANDA ; TANZANIE / RWANDA ; TANZANIE / KENYA ; OUGANDA / SUD-SUDAN notamment ) démontre qu’il n’existe pas encore de POLITIQUE ÉCONOMIQUE DE L’EAC.
La question alors : Pourquoi mettre en place ce projet du marché des capitaux du Burundi ayant pour objet de permettre à renforcer une POLITIQUE ECONOMIQUE DE L’EAC, soit une POLITIQUE qui n’existe pas encore ?   EAC existe mais  “INGOMA YA EAC”  n’existe pas encore !

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Mercredi 2 janvier 2019

Facebook Comments