Burundi : Le CIRGL va vérifier la présence des rebelles burundais au Rwanda

Share Button
Le ministre des Relations Extérieures, Georges Chikoti Photo: Pedro Parente

Le ministre des Relations Extérieures, Georges Chikoti Photo: Pedro Parente

A New-York, ce dimanche 27 septembre 2015, M. Georges Chikoti,  ministre des Relations Extérieures de la République d’Angola, a annoncé que le Conseil des ministres de la Conférence Internationale sur la région des grands lacs (CIRGL)  avait décidé d’envoyer prochainement une mission pour évaluer sur terrain les motifs de tension entre le Burundi et le Rwanda, en ce qui concerne la violation du pacte de sécurité de l’organisation.

Le Burundi accuse le Rwanda d’abriter les forces qui provoquent des troubles sur son territoire, ce qui viole le pacte sur la sécurité, la stabilité ainsi que le développement des Grands Lacs et des pays membres.

Le Burundi a été victime  pendant sa période électorale démocratique 2015, d’ une Révolution de Couleur ou une tentative de renversement de régime, dictée par des enjeux géopolitiques globaux ( impliquant des multinationales ) des USA, de la France et de la Belgique.  Le bilan est de centaines de morts et de plusieurs dizaines de milliers de réfugiés ( Cfr. https://www.youtube.com/watch?v=dDFaM1jvd3I et http://burundi-agnews.org/justice/?p=20777 )

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 28  septembre 2015

Facebook Comments