BURUNDI-HISTOIRE/REGION: L’Empire de KITARA.

Share Button

DAM, NY, AGNEWS, le 14 novembre 2008.
A Bruxelles, à Synergie Africaine ASBL, le débat sur l'Histoire du Vendredi 7 novembre 2008, avec Mzee NYETARA , a  été très révélateur …
Des vestiges trouvés prouvent que la  Région, avant le 3ème siècle av. JC, était habitée par un peuple de forgerons et d'artisans du bois.
Entre le 7ème et le 12ème siècle, il y a eu l'Empire de KITARA.  Un ensemble culturel "commun" rassemblant des  partis de pays comme la Tanzanie, l'Ouganda, le Kenya, la RDC  actuelle (notamment le Bushi, c'est à dire le Kivu), et  du Rwanda, du Burundi en entièreté. Il s'agissait en quelques sortes du Peuple des Grands Lacs africains.  Il est intéressant de se pencher sur les clans qui composés les divers royaumes dans cette région. Les clans qui dirigeaient le "spirituelle"  (devins et autres … Ceux qui occupaient les fonctions religieuses ) ont permis l'union cultuelle puis culturelle de cette empire. Il s'agissait  des mêmes clans  que l'on retrouvait  à travers  tout l'empire. Par exemple, le clan d'origine de  Kiranga ou Ryangombe …
Par ailleurs, l'on observe que les conflits cycliques dans la région des Grands Lacs, ont  pour objectif premier dissimulé le contrôle des âmes ( et dont des royaumes jadis, ou aujourd'hui des systèmes institutionnels démocratiques ou dictatoriaux). Ce conflit a souvent confronté "les devins" des peuples de la "terre" ( Bajiji etc) à ceux de la "vache" ( "bahinda" / Bahima).  Lorsqu'il y avait  victoire on s'empresse de placer ses devins.  Avec la Colonisation, c'est d'autres devins qui sont arrivés, ayant pour conséquence la perte du code ésotérique des précédents leaders.
Dans l'Empire de KITARA, il était assez facile  de distinguer les familles de culture de  "la vache", et ceux plutôt "de la terre".  La dynastie royale  rwandaise de Gihanga [Nyiginya],  contrairement à ce que le commun des mortels pense, n'était pas de culture  pastorale. Elle se concentre plus sur la houe , et des traditions agricoles !  
Au conférencier, il a été demandé de distinguer le Muhima au Mututsi.  Il a été vu par exemple que un clan au Rwanda pouvait être  Muhutu ,  alors qu'au Burundi, il  est considéré comme  Muhima

Par exemples :  

Des Bahutu aux Bahima.

Le clan des Bachaba (ou Bacyaba), ce sont des Bahutu au Rwanda et des Bahima au Burundi.
Le clan des Bazigaba (originaire du Karagwe), ce sont des Bahutu au Rwanda et des Bahima au Burundi.
 
Des Bahutu aux Batutsi
Le clan des bahondogo (originaire du Bugesera), ce sont  des Bahutu au Rwanda et des Batutsi  au Burundi 
Le clan des Benegwe, ce sont  des Bahutu au Rwanda et des Batutsi  au Burundi 

L'analyse de la construction de l'Empire de Gitara  donne des réponses à tous ces questionnements.

Comme par habitude, la soirée s'est terminée autour d'un verre  dans une ambiance  agréable  avec comme un sentiment d'avoir vaincu  une partie de l' ignorance culturelle des peuples de la Région.  Le rendez vous était pris pour vendredi 14 novembre 2008, où  le muganwa Baranyanka Charles  évoquerait l'époque où le Rwanda était occupé par le Burundi

[6] D'après  l'oeuvre de Pol Pierre GOSSIAUX,   MYTHE ET POUVOIR. LE CULTE DE RYANGOMBE-KIRANGA(Afrique équatoriale de l'Est):   "Le culte de Ryangombe- Kiranga  est répandu sur une aire très vaste de l'Afrique équatoriale de l'Est qui comprend notamment le Bunyoro, le Toro, le Rwanda, le Burundi, le Buha (Tanzanie), le Bunyamwezi et une partie de l'est du Zaïre, notamment le Bushi (Kivu). Les adeptes très nombreux, forment une sorte d’ « église » structurée et hiérarchisée de région à région selon un découpage qui correspond, d'une manière très large, aux frontières des anciens royaumes constitués dans la région avant l'époque coloniale. Elle exerce sur la société tout entière un rôle prépondérant"

 
Facebook Comments