Enjeu géopolitique : La Belgique ne veut pas de révision de la Constitution du Burundi ( Image : AGNEWS 2017 )

Enjeu géopolitique : La Belgique contre la révision de la Constitution du Burundi

Share Button
Enjeu géopolitique : La Belgique ne veut pas de révision de la Constitution du Burundi ( Image : AGNEWS 2017 )

Enjeu géopolitique : La Belgique ne veut pas de révision de la Constitution du Burundi ( Image : AGNEWS 2017 )

GEOPOLITIQUE OCCIDENTALE,SECURITE, SOUVERAINETE, INSTITUTION, SOCIETE, ET CULTURE – La Belgique ne veut pas que les BARUNDI révisent leur Constitution du Burundi, issue de l’Accord d’Arusha de 2000.

En Belgique, au mois d’avril 2017,  M. Vandeginste Stef, chargé de cours à l’IOB Université d’Anvers en Belgique, et M. Niyonkuru René Claude, doctorant à l’Université Catholique de Louvain (UCL) en Belgique, ont écrit  “Le peuple constituant et les Ingingo Ngenderwako de l’Accord  d’Arusha: les limites légales et légitimes d’une révision de la Constitution du Burundi” [ https://www.uantwerpen.be/images/uantwerpen/container2673/files/Burundi%20DPP/exitarusha/2017_05%20WP%20Art%20299%20Constitution.pdf ].
M. Vandeginste (BELGIQUE) et M. Niyonkuru ( HIMA / BURUNDI ) posent la question si on peut oui ou non réviser la constitution burundaise, particulièrement les principes de l’Accord d’Arusha de 2000.   Pour  donner leur interprétation,  ils disent se baser sur l’intention  du  constituant  originaire,  le  peuple  souverain  burundais.  Pour eux, c’est sans aucun doute, le Peuple burundais a dit qu’il ne faut pas porter atteinte aux principes fondamentaux ( ingingo ngenderwako) de l’Accord d’Arusha de 2000.

Le Burundi est le pays délimité par INGOMA Y’UBURUNDI. C’est à dire  – le Royaume, la République, le Territoire, ou l’Espace BURUNDI représenté (créé ) par le TAMBOUR (INGOMA) des BARUNDI.   Là où se trouve cet ESPACE – BURUNDI -, vivent les BARUNDI. Pour être issu ou membre de la COMMUNAUTÉ DES BARUNDI, il faut être, ou avoir un ancêtre, originaire aujourd’hui d’une des  –  2.619 collines [cfr. http://fr.geopostcodes.com/Burundi_Collines ] du BURUNDI. Autrefois l’ESPACE  BURUNDI était plus grand en termes de superficie, ainsi il y avait plus de collines.  Les BARUNDI sont liés à leur colline d’origine. Chaque famille BARUNDI est propriétaire terrien car il possède son ITONGO, sa parcelle ou son bout de territoire sur sa colline d’origine. C’est à dire les Barundi sont liés à un relief en boule de pierre causée par les plaques tectoniques de notre chère Terre, issue du système solaire,et dont la Lune est l’unique satellite naturel.
Ainsi les Barundi sont liés à l’UNIVERS qui est éternel et en expansion. Les Barundi savent que la VERITE est inscrite dans ou dictée par l’UNIVERS, la NATURE,qui est une création divine ( IMANA, DIEU,  créateur de l’UNIVERS ). Le planétologue camerounais Mbog Bassong parle d’- UNIVERSISME –.


Les Barundi, le Peuple burundais,  puisent Le Juste, ou leur Vérité  dans l’UNIVERSISME. Cela permet d’attester la PÉRENNITÉ de quelques choses.

La question est donc de savoir si la Constitution du Burundi de mars 2005 est JUSTE ou VRAI et PERENNE pour les BARUNDI. C’est à dire si la Constitution du Burundi de 2015 est un produit du principe philosophique de l’UNIVERSIME, propre aux Barundi, ou aux Africains en général.
Les Barundi savent que notre UNIVERS comprend moins d’astres que de matières noirs et d’énergie noir. Tout simplement car lorsque l’on observe les couleurs pendant la nuit de notre ciel, il y a moins de lumière que de couleur noir.
Concrètement cela signifie que, dans l’ESPACE BURUNDI ou BURUNDI, il faut voir les clans les plus nombreux ( ceux qui ont ou  occupent plus de superficie avec leur ITONGO ) et ce sont eux qui doivent diriger sur cet Espace.
Autrefois pour créer UN ROYAUME au BURUNDI (*), ce sont les chefs des clans les plus nombreux sur l’ESPACE BURUNDI qui s’asseyaient et qui accouchaient les principes moteurs de leur alliance, soit le fameux CODE ESOTERIQUE DES BARUNDI ou Constitution actuellement.
Voici un graphique représentant les 3 grands CLANS ( IMIRYANGO ) BARUNDI :

Enjeu géopolitique : La Belgique ne veut pas de révision de la Constitution du Burundi ( Image : AGNEWS 2017 )

Enjeu géopolitique : La Belgique ne veut pas de révision de la Constitution du Burundi ( Image : AGNEWS 2017 )

Le Burundi  comprend près de 250 clans ( IMIRYANGO – http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2007/02/agnews_les_clans_burundais.jpg  ) la plupart sont des – sous clans –  de ces 3 grands clans des BAHANZA, BAJIJI et BASHUBI.
Sur le graphique on  montre en ROUGE ce que représente réellement le CLAN des BAHIMA ou HIMA au Burundi. Pendant 40 ans, sous la DICTATURE HIMA BURUNDAISE ( MICOMBERO, BAGAZA, BUYOYA), mis en place au Burundi par la FRANCE juste après l’INDEPENDANCE, le BURUNDI a été régis par le clan HIMA ou des BAHIMA. Le résultat a été le GENOCIDE – REGICIDE contre les 3 GRANDS CLANS BARUNDI ( près de 4.5 Millions de victimes : http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ).

La dernière dynastie des BARUNDI, appelée DYNASTIE DES BAGANWA de 1410  à 1965-66, était issue de l’ALLIANCE DES 3 GRANDS CLANS DES BARUNDI : BAHANZA, BAJIJI, et BASHUBI. Le code ESOTHERIQUE des BARUNDI ou CONSTITUTION DES BARUNDI était le fruit des arrangements entre ces 3 GRANDS CLANS des BARUNDI. Depuis 2005 à nos jours ( Conséquence de la GUERRE CIVILE DU BURUNDI DE 1993 A 2003 ), ce sont à nouveau ces 3 GRANDS CLANS qui sont à nouveau au POUVOIR au BURUNDI. Mais seulement, comme la CONSTITUTION DE MARS 2005, issue de l’Accord d’ARUSHA, n’est pas le fruit de l’Alliance des 3 GRANDS CLANS BARUNDI. Il faut la modifier pour lui permettre d’être de corps avec l’UNIVERSISME, ainsi devenir JUSTE, VRAI, et PERENNE pour les BARUNDI.

(*) BARANYANKA (Charles), Le Burundi face à la croix et à la bannière. [Bruxelles] : [l’auteur] [imprimé en. Belgique], [2015], 541 p. – ISBN 978-2-95325-384-9.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le dimanche 4 juin 2017

Facebook Comments