Burundi/USA : L' American Corner Martin Luther King de GITEGA a 1 an

Share Button

bdi-burundi-usa-gitega-americancornerA Gitega, lundi 15 décembre 2014,  Mme Dawn Liberi,  ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burundi, en compagnie de M. Adolphe Rukenkanya , ministre Burundais de la Jeunesse des Sports et de la Culture, étaient venus célébrer le 1er anniversaire de l’ American Corner Martin Luther King de GITEGA et en même temps inaugurer le buste de Martin Luther King, réalisé par l’artiste burundais M. Stany Misigaro, de l’Ecole d’ Art de Gitega.
L’ambassadeur Liberi a félicité les responsables de l’American Corner de Gitega. Celui-ci semble, pour l’ambassadeur Liberi, se distinguer des 3 autres – American corner avec  internet gratuit pour jeunes    – éparpillés à travers le pays. C’est à dire en plus de celui de Gitega, il y a :  le Centre de ressources d’informations de leur ambassade, l’American Corner Rosa Park au campus de l’université de Kamenge et American corner de Kinindo.
Pour l’ambassadeur Dawn Liberi : « Grâce à ces espaces nous sommes chanceux d’être capables d’interagir avec des milliers de Burundais chaque mois. Ces centres sont un symbole actif de notre engagement pour le développement pour les jeunes du Burundi en particulier afin de les aider à créer de nouvelles possibilités … Grâce à l’internet, un jeune d’ici a le même accès à l’information qu’un étudiant résidant dans l’Etat de l’Arizona, ou de ma ville natale de New York City »
Elle termine en ajoutant que  grâce à ces 4 centres, le gouvernement US souhaite donner les mêmes chances d’accéder aux connaissances disponibles dans le monde et surtout aux USA, aux jeunes Burundais.
Le responsable de l’ – American Corner Martin Luther King – de Gitega a ajouté des chiffres aux mots de Mme Liberi  car, en 1 année, cet US Corner a accueilli plus de 18 000 visiteurs et parrainé plus de 130 programmes à Gitega.
En plus du service internet gratuit offert par la coopération US,  les visiteurs peuvent accéder à une bibliothèque de bouquins en anglais, numérisés ou pas, et à des milliers de bases de données provenant des établissements scolaires américains ( primaires, secondaires, et universitaires ).
Le Burundi et les USA ont une coopération au développement assez fructueuse et surtout concrète.

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi  19 décembre 2014

Facebook Comments