USA/UA: le Commissaire Chergui a reçu ce matin Thomas Perriello pour parler du Burundi et de la RDC ... Burundi : Le - Juge - Thomas Perriello s'en prend au voisin la RDC Congo ( Photo : ikiriho 2016 )

Burundi / USA : Le – Juge – Thomas Perriello s’en prend au voisin la RDC Congo

Share Button
USA/UA: le Commissaire Chergui a reçu ce matin Thomas Perriello pour parler du Burundi et de la RDC ... Burundi : Le - Juge - Thomas Perriello s'en prend au voisin la RDC Congo ( Photo : ikiriho 2016 )

USA/UA: le Commissaire Chergui a reçu ce matin ( Lundi 27 juin 2016 ) Thomas Perriello pour parler du Burundi et de la RDC …  Burundi : Le – Juge – Thomas Perriello s’en prend au voisin la RDC Congo ( Photo : ikiriho 2016 )

A Bujumbura,  comme à Kinshasa, ce lundi 27 juin 2016, les autorités s’inquiètent de l’implication négative américaine dans les affaires internes  des pays des Grands Lacs africains.

M. Thomas Perriello, émissaire spécial du gouvernement américain pour l’Afrique des Grands Lacs ( depuis juillet 2015 ), aurait rencontré  le Commissaire  CHERGUI Smaïl de l’Union Africaine pour parler du Burundi et de la RDC, après avoir recommandé le jeudi 23 juin 2016, au Trésor américain des sanctions contre le chef de la police de Kinshasa, le général Célestin Kanyama, dont on l’accuse d’avoir rempli ses offices…

Se profilant comme un “Juge” ( sans autorité judiciaire ), en total déni du droit international ,  M. Thomas Perriello décide un peu comme il l’a fait au Burundi ces derniers mois … Selon lui dans un interview accordé au journal- Le Monde – (1) : ” Le chef de police Kanyama a ordonné et supervisé pendant longtemps des opérations qui ont entraîné de très graves violations des droits humains. Cela inclut, pour ce qui est de la période récente, la fermeture de l’espace politique, des exécutions extrajudiciaires, l’intimidation des manifestants pacifiques“.  Il est important de rappeler que  les USA ne sont pas membres de la Cour Pénal Internationale CPI  …
Cette posture de juge, les Américains l’aiment beaucoup … C’est un peu comme M. John Kerry,secrétaire d’État américain ( sans autorité judiciaire ) , en mai 2015 à Nairobi au Kenya après une visite au Zoo :  “Nous sommes profondément préoccupés par la décision du président Pierre Nkurunziza, qui va à l’encontre de la Constitution de ce pays (2) Alors que la Cour Constitutionnelle du Burundi (3) a expliqué la recevabilité légale de la candidature du très populaire Président africain du Burundi, confirmée par l’East African Court of Justice.

Au Burundi, les services de sécurité prédisent que dernière ce comportement de la diplomatie américaine se profile une Révolution Colorée et un Coup d’Etat militaire en RDC Congo, comme le Burundi l’a connu entre avril et mai 2015. Ce sera un chambardement et  un désordre sécuritaire dans toute la région des Grands Lacs. L’Union Africaine, la SADC, l’EAC et la CIRGL devraient se préparer à cette agression extérieure ( impérialiste occidental ) contre la RDC Congo, dont les victimes seront des millions parmi nos frères et sœurs congolais. La solidarité régionale des fils et filles du Royaume Kongo, fils et filles “Léopards” s’organisent …
De plus, concernant le Burundi,  des millions d’USD de financements ont été attribués ces derniers mois, sous forme de Prix internationaux, à la suspecte (4) Fondation SHALOM appartenant à une dame burundaise dénommée  Marguerite Barankitse – Maggy -, qui est primée par les “Mundele” occidentaux  mais jamais  par les Africains...   La sécurité burundaise sait qu’il s’agit de financements déguisés pour préparer une guerre dans la région, dont la date est déjà connue, coordonnée à partir de KIGALI au Rwanda. Depuis de nombreux mois, la diplomatie burundaise demande que des équipes de contrôle des ensembles régionaux africains ( ou même le Conseil de sécurité de l’ONU ) soient envoyée au Rwanda pour constater mais le Rwanda ( avec ses alliés occidentaux ) s’y oppose.
Du côté du Burundi, la sécurité burundaise est prête à répondre à cette agression qui se prépare…

(1)  Le Monde est un journal francophone aux allures mondialistes, qui n’est plus français mais bien américain. Il est financé par le milliardaire américain M. Georges Soros de l’OPEN SOCIETE . Proche des Démocrates américains, ce philanthrope américain,[ https://fr.sputniknews.com/international/201506011016356566/ ],  contrôle la grande partie des sociétés civiles et ONGs de la planète ( HRW, FIDH, ICG, AMNESTY INTERNATIONAL, le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unis à Genève, et une dizaine de  milliers de Radio privés éparpillé dans le monde ).  Il est un des grands acteurs des Révolutions Colorées  …   –  http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/06/25/rdc-les-etats-unis-esperent-que-m-kabila-sera-a-la-hauteur-et-se-retirera-avant-la-fin-de-l-annee_4958235_3212.html

(2)[http://www.jeuneafrique.com/231347/politique/pr-sidentielle-au-burundi-la-candidature-de-nkurunziza-est-anticonstitutionnelle-selon-kerry/ ]

(3) [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/05/arret-de-la-cour-constitutionnelle-rccb-303.pdf ]

(4) [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/09/rapport_insurrection_final_1_.pdf   ou  http://burundi-agnews.org/justice/burundi-justice-mandats-darrets-internationaux-contre-les-responsables-de-linsurrection/ ]

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 27 juin 2016

Facebook Comments