Burundi: Ouverture de la première école du Chinois.

Share Button

La Chine  et le  Burundi  au Cinquantenaire ( Photo : iwacu-burundi.org )

Le nouveau départ …  Le Burundi et la Chine viennent d'ouvrir la première école chinoise à Bujumbura, capitale du Burundi.  L’université du Burundi a procédé officiellement à l’inauguration de l’Institut Confucius du Burundi.  Dès le départ, le succès est retentissant !  Environs 400 étudiants sont déjà inscrits pour apprendre la langue et la culture chinoise à l'Université. 
 
S.E. Yu Xuzhong, l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burundi, explique, en ce cinquantième aniversaire de l'indépendance qui est  un nouveau départ, que dans le contexte actuel de la globalisation, les échanges culturels et la compréhension mutuelle entre la Chine et le Burundi  deviennent indispensables.
On l'a vu par exemple lorsque la Chine envoie des techniciens de très haut vol, par exemple dans le secteur de la Santé,  qui  ne parlent que chinois, cela n'est pas facile de communiquer. Désormais, les nombreux diplomés qui sortiront de l'Institut Confucius, en aidant leur pays, trouveront d'énormes débouchés ( au Burundi, dans l'EAC et dans le reste du monde ).  Selon  S.E. Yu Xuzhong, le Burundi part gagnant avec la mise sur pied de cette institut car l’éducation est la pierre angulaire de tout développement économique d’un pays. 
 
L’Institut Confucius va ouvrir de nouvelles perspectives dans la coopération interuniversitaire entre le Burundi et la Chine. 
 
DAM,NY, AGnews, le 4 juillet 2012.
Facebook Comments