Burundi / Media : Attaque médiatique du trio USA-BELGIQUE-FRANCE

Share Button
Attaque médiatique contre le Burundi  de la French Media Network ( RFI, AFP, Le Monde, Jeune Afrique, TV5 ... ) et de la Samantha US- Connection ( BBC, VOA, Reuters, NY Times blog  ... ) .

Attaque médiatique contre le Burundi de la French Media Network ( RFI, AFP, Le Monde, Jeune Afrique, TV5 … ) et de la Samantha US- Connection ( BBC, VOA, Reuters, NY Times blog … ) .

A Bujumbura, ce vendredi 6 novembre 2015, les USA, la France et la Belgique ont attaqué le Burundi sur les ondes média.  Ces pays, qui sont les agresseurs du Burundi depuis le mois d’avril 2015, souhaitent qu’une force internationale viennent renverser le régime démocratique burundais.

Attaque médiatique contre le Burundi  de la French Media Network ( RFI, AFP, Le Monde, Jeune Afrique, TV5 ... ) et de la Samantha US- Connection ( BBC, VOA, Reuters, NY Times blog  ... ) .

Ce vendredi 6 novembre 2015, Attaque Médiatique contre le Burundi de la French Media Network ( RFI, AFP, Le Monde, Jeune Afrique, TV5 … ) et de la Samantha US- Connection ( BBC, VOA, Reuters, NY Times blog … ) .

Tous les média de la French Media Network ( RFI, AFP, Le Monde, Jeune Afrique, TV5 … ) et de la Samantha US- Connection ( BBC, VOA, Reuters, NY Times blog  … ) décrivent une situation de KO au Burundi…
Ainsi leur argument est  que plus rien ne va au Burundi et qu’il y a un génocide en cours. Or sur place,  dans les institutions démocratiques burundaises, toutes les ethnies du pays s’y retrouvent, même dans les forces de sécurités et de défense.  Le Burundi est un pays en paix à plus de 98%. Sur les 3002 collines et quartiers du Burundi seul 1 quartier pose encore problème au niveau sécuritaire, comme l’indique le rapport du mois d’octobre 2015 du Ministère de la Sécurité publique :  -Cibitoke-. La particularité est que ce quartier est le fief d’un groupe de terroristes, armés par le Rwanda,  qui, depuis quelques semaines, tue des citoyens burundais innocents ( assassinats ciblés ) ou lancent des grenades contre la Police Nationale du Burundi PNB. Mercredi  4 novembre 2015 , ce groupe de terroristes a assassiné un citoyen burundais en lui arrachant son cœur et en le brulant par la suite. Mardi  3 novembre 2015, ces mêmes individus ont décapité un citoyen.
Ce groupe terroriste est financé par  les USA, la Belgique, et la France.  L’Etat du Burundi a exigé aux habitants de ce quartier de ne plus détenir des armes à feu. Le deadline tombe ce samedi 7 novembre 2015.
Toute la journée de ce vendredi 6 novembre 2015, de nombreux citoyens de Cibitoke ont rendu leurs armes. Comme le très populaire président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre,  l’a annoncé dans son dernier discours, ceux qui ont rendu leurs armes ne seront pas inquiété par des poursuites judiciaires.

Au Burundi,  les Ministères des Relations Extérieurs et de la Défense sont à pieds d’œuvre pour riposter contre cette agression médiatique venant des USA, de la Belgique et de la France.  Les jours qui avaient précédé la tentative de coup d’état le mercredi 13 mai 2015 au Burundi  le même phénomène s’était produit.  Le Burundi va demander l’intervention du Conseil de  l’Union Africaine  pour réprimer cette agression extérieur d’un Etat du continent Africain.

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 6 novembre 2015

Facebook Comments