Burundi : L'Union Européenne réduit de 20% son soutien à l'AMISOM ( Photo: ABP - 2016 )

Burundi : L’Union Européenne réduit de 20% son soutien à l’AMISOM

Burundi : L'Union Européenne réduit de 20% son soutien à l'AMISOM ( Photo: ABP - 2016 )

Burundi : L’Union Européenne réduit de 20% son soutien à l’AMISOM ( Photo: ABP – 2016 )

A Bujumbura, ce vendredi 22 avril 2016, le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de la Force de Défense Nationale(FDN), a fait savoir que l’Union Européenne(UE) avait décidé de réduire de 20% son soutien financier à la Mission africaine de maintien de la paix en Somalie (AMISOM) depuis janvier 2016.

Contrairement à une – rumeur – ayant circulé,  cette mesure concerne tout le contingent de l’AMISOM et non pas seulement la FDN – armée burundaise. Le mémorandum de l’AMISOM signé entre le Burundi et l’UA n’a pas changé.   Le Burundi totalise actuellement 5400 militaires sur le sol somalien sur un contingent de 22 000 Hommes ( Chiffres 2016 : 6 000 d’Ouganda, 5 400 du Burundi, 4 400 d’Éthiopie et 3 600 du Kenya ).

La Belgique et la France, membres de l’Union Européenne, avec les USA ont tenté une Révolution de Couleur au Burundi ou un renversement du régime démocratique des Barundi le mercredi 13 mai 2015 ( Coup d’état militaire )qui a échoué. Leur ambition ( Européens et Américains ) était de remettre au pouvoir au Burundi, comme sous la dictature militaire (Néocolonialisme),  les HIMA burundais ( dont Buyoya) [ http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ], les ennemis jurés de l’ancien Royaume millénaire africains des Barundi – Ingoma y’Uburundi – disparu entre 1965 et 1966 …
La diplomatie des agresseurs du Burundi ( UE : Belgique et France; USA ; Rwanda ; et les Hima burundais – dernière l’ancien dictateur Hima burundais Pierre BUYOYA ) consiste aujourd’hui à tenter d’asphyxier économiquement cet ancien Royaume millénaire africain situé à la source du NIL afin d’espérer créer un conflit interne entre Barundi, puis à nouveau tenter un autre Coup d’Etat militaire…

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 24 avril 2016

Facebook Comments