Burundi : La CIRGL lance un projet EUROPEEN dans les GRANDS LACS

Burundi : La CIRGL lance un projet EUROPEEN dans les GRANDS LACS ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : La CIRGL lance un projet EUROPEEN dans les GRANDS LACS ( Photo : ABP 2018 )

GEOPOLITIQUE, REGION DES GRANDS LACS AFRICAINS, GLOBALISATION, SÉCURITÉ – La CIRGL lance un projet EUROPEEN dans les GRANDS LACS AFRICAINS pour en contrôler la paix.

Burundi : La CIRGL lance un projet EUROPEEN dans les GRANDS LACS ( Photo : ABP 2018 )
Burundi : La CIRGL lance un projet EUROPEEN dans les GRANDS LACS ( Photo : ABP 2018 )

BUJUMBURA ( Siège du Secrétariat de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs CIRGL ), Mercredi 12 décembre 2018 –   M. MUBIRI – MUITA Zachary, Secrétaire Exécutif de la CIRGL, a lancé le projet régional sur la paix et la sécurité pour la stabilité de la région des Grands lacs,
en présence de l’amb. KABURA Gaspard, ministère burundais des Affaires étrangères du Burundi; M. Wolfram Vetter, chef de délégation de l’Union européenne au Burundi;
M. Saïd Djinnit, Envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU dans la région des Grands lacs; et M. Michaël Hausler, ambassadeur d’Allemagne au Burundi, pour contribuer à la consolidation de la paix et de la stabilité dans la région des Grands lacs africain, en renforçant la capacité d’action du secrétariat de la CIRGL dans ce domaine, financé à hauteur de 10 Millions d’EUR pour 4 ans, dans le cadre du 11ème Programme indicatif régional du Fonds européen de développement (FED) pour la région de l’Afrique de l’Est, de l’Afrique australe et de l’Océan Indien (EA-SA-IO) pour la période 2014-2020, en partenariat avec la GIZ ( ALLEMAGNE ) et les organisations de l’ONU, sous la direction du Bureau de l’Envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour la région des Grands lacs, à travers le Cadre stratégique régional des Nations Unies pour les Grands lacs, lancé en mars 2017 par le secrétaire général de l’ONU.

Dans le cadre des POLITIQUES SECURITAIRES ET ETRANGERES DES BARUNDI, depuis les époques de l’Esclavage et de la Colonisation ( 500 ans ) qui, crimes contre l’Humanité, ont fait plus de 250 Millions de Victimes Africaines, à nos jours, avec les multinationales qui sont des agents du Néocolonialisme, la Région des Grands Lacs africains continue à être victime des mêmes familles d’anciens esclavagistes et d’anciens colons, devenus patrons de multinationales. Les divers rapports mapping de l’ONU ( https://www.ohchr.org/documents/countries/cd/drc_mapping_report_final_fr.pdf ; http://ipisresearch.be/wp-content/uploads/2015/06/20020100_supporting_the_war_economy.pdf … ) démontrent que ce sont ces mêmes familles qui poursuivent leur destruction de l’Afrique, notamment des Grands Lacs Africains, en toute impunité. Pire, cynisme oblige, leurs enfants ( des anciens colons et esclavagistes ) sont mêmes devenues les défenseurs des Droits de l’Homme à l’ONU contre les dirigeants en Afrique.
En 2015, le Burundi, siège du CIRGL, a fait l’objet d’une REVOLUTION DE COULEUR [ http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/ ] ratée, suivie d’une GUERRE HUMANITAIRE [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ] qui se poursuit, orchestrées par ces mêmes familles d’occidentaux, fortement implémentées dans les organisations internationales politiques ( ONU, EU ), de justice (CPI) et des Droits de l’Homme ( ONU / GENEVES ).
Si ce projet CIRGL EUROPEEN dans les GRANDS LACS AFRICAINS pour en contrôler la paix, a pour objet de stopper ces familles occidentales ( cfr. Esclavage, Colonisation ) et de les traduire en JUSTICE, il est louable. Mais, au contraire, si ce projet veut être leur fer de lance pour déstabiliser à nouveau la région, il est dangereux pour la sécurité régionale.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Jeudi 13 décembre 2018

Facebook Comments