Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Réseau Soros Burundais

Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Bankuwunguka Léopold 2019 )

Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Bankuwunguka Léopold 2019 )

GLOBALISATION, GUERRE HUMANITAIRE, SECURITE, JUSTICE – La Police Nationale du Burundi (PNB) a démantelé un groupe de criminels burundais œuvrant via Wathsapp, en lien avec des activistes burundais du Réseau SOROS menant, depuis l’Europe, une Guerre Humanitaire contre le Burundi depuis 2015. Ce groupe de criminels venait de produire une vidéo déshonorante circulant sur les réseaux sociaux, voulant faire porter des accusations de crime contre l’Humanité aux autorités burundaises.

Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Bankuwunguka Léopold 2019 )
Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Bankuwunguka Léopold 2019 )

BUJUMBURA, lundi 11 février 2019 – Dans le cadre des Politiques Étrangère, Sécuritaire, et Judiciaire des Barundi, l’officier NKURIKIYE Pierre, Porte-parole du Ministère burundais de la Sécurité Publique et de la Police Nationale du Burundi (PNB) a sorti une communication en vue de démentir une vidéo déshonorante qui circule sur les réseaux sociaux, produite dans la perspective de la GUERRE HUMANITAIRE CONTRE LE BURUNDI [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ], entreprise depuis 2015, par les activistes burundais du Réseau Soros, dont l’objectif est la collecte de preuves tangibles à fournir à la Cour Pénal Internationale CPI, en vue d’accuser les autorités du Burundi de crimes contre l’Humanité.

[ https://www.youtube.com/watch?v=sYo2sZNhsfc ]

Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Bankuwunguka Léopold 2019 )
Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Bankuwunguka Léopold 2019 )
Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Bankuwunguka Léopold 2019 )
Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Bankuwunguka Léopold 2019 )

Le groupe de criminels burundais, composée de M. YAKUBA Augustin et de sa femme Mme IGIRANEZA Sala , M. KWIHANGA Siméon, et M. NTAKIRUTIMANA Casimir, ayant produit cette vidéo, a été arrêté. Sur cette vidéo, la bande de malfaiteurs mise aux arrêts, se disait ouvertement membres du Service National de Renseignement (SNR) et de l’Armée ( Force de Défense Nationale Burundaise – FDNB ), pendant qu’ils faisaient subir des actes inouïes à M. IRANKUNDA Modeste, originaire de la colline Mutambara, commune et province de Rumonge. Selon la Police Nationale du Budundi (PNB), ce réseau criminel, qui a aussi réussi à dépouiller la famille de la victime, d’une somme de 6 Millions BIF ( 3350 USD ), était en relation, via WHATSAPP, avec M. NININAHAZWE Pacifique, hébergé en Europe, qui fut président du FOCODE, une association interdite au Burundi.

Dans un contexte de Guerre Géopolitique dans la Région des Grands lacs africains, opposant la Chine aux anciennes puissances coloniales européennes alliées aux USA ( France, Belgique, USA OBAMA + Réseau du milliardaire américain SOROS ), le Burundi a subi en 2015 une Révolution de Couleur [ http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/ ], avec un Coup d’état militaire qui a échoué le mercredi 13 mai 2015.
Depuis l’Europe ( La Belgique et la Suisse surtout ), des ennemis du Burundi, notamment M. NININAHAZWE Pacifique ( Réseau Soros ) frappé par un mandat d’arrêt international burundais, pour son implication active dans les mouvements insurrectionnels de 2015 ou Révolution de Couleur de 2015 au Burundi [ https://agencebujanews.files.wordpress.com/2016/04/rapport-confidentiel-sur-les-communications-des-putschistes-du-13-mai-2015.pdf ], qui visaient à un renversement du pouvoir démocratique élu burundais, sont très actifs ces dernières années en vue de collecter des preuves tangibles à fournir à la CPI, notamment au Sénégalais M. Doudou Diène, président et rapporteur de la Commission d’Enquête Internationale sur le Burundi, non reconnue par le Burundi. Un procès, contre ce même réseau, est en cours à Paris, en France, pour une falsification de preuve de crime contre l’humanité au Burundi, diffusée par la chaîne publique française FRANCE 3 [ https://www.burundi-forum.org/la-une/burundi-bernard-maingain-et-david-gakunzi-comparaitront-le-24-et-25-janvier-2019-au-tribunal-correctionnel-de-paris-pour-diffamation/ ].

M. NININAHAZWE Pacifique ( Réseau Soros ) utiliserait WATHSAPP, comme outil, pour cette ingénierie macabre, entretenant les activités lucratives de groupes de criminels locaux burundais, qui l’aident à organiser des disparitions au Burundi, en vue de sa Campagne Ndondeza [ https://www.burundi-forum.org/la-une/actualites/mr-pacifique-nininahazwe-est-a-la-tete-d-une-ingenierie-criminelle-qui-decime/ ], lui permettant, en Europe, de pouvoir gagner de l’argent, en même temps servir sa cause.

Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Campagne ndondeza de M. NININAHAZWE Pacifique 2019 )
Burundi : Des criminels liés, par Whatsapp,aux Burundais du Réseau Soros ( Photo : Campagne ndondeza de M. NININAHAZWE Pacifique 2019 )

La justice burundaise demande aux autorités européennes de coopérer à l’arrestation de ce réseau criminel qui opère depuis son territoire contre le Burundi, en commettant de crime contre l’humanité.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Mercredi 13 février 2019

Facebook Comments