Burundi: Clôture sur un message de paix au monde entier.

Share Button

Le Cinquantenaire

S.E.  Nkurunziza Pierre, le très populaire président  Africain du Burundi, à travers un lancé de pigeons, a souhaité aux Barundi et au Monde entier, de pouvoir vivre en paix.   A l’issue de ces cérémonies de célébration du jubilée d’or (cinquantenaire) du Burundi, le Président a décerné les décorations les plus prestigieuses du pays.
 
S.E. le Président Pierre NKURUNZIZA, homme pieux, a commencé son discours en rendant grâce au Dieu tout puissant.  Il a salué les Chefs d’Etats et les autres éminentes personnalités étrangères et nationales présentes au Burundi.  Le Président du Burundi a demandé à tous les Barundi présents, depuis leur télévision ou radio,  de s'applaudir pour leurs gigantesques réalisations  et  ensuite d’applaudir  tous les invités d’honneur…
 
Les hommages …
Le Président a rendu  un vibrant hommage au héros de l’indépendance, Feu le Prince Louis RWAGASORE.  Sa devise était : « Unité ; Travail et Progrès ». S.E.  Nkurunziza Pierre a ensuite demandé à l’assistance d’applaudir l’ancien Président Tanzanien Feu MWALIMU JULIUS KAMBARAGE qui a été aux côtés des indépendantistes Barundi.
Pour information, le témoignage du Président du Burundi dont son message du jour, était écrit en Kirundi, en français et en anglais.
S.E. le Président Nkurunziza a rappelé que l’assassinat du visionnaire de l’indépendance du Burundi Feu le Prince Louis RWAGASORE ( accompagné de l’assassinat de ses enfants comprenant un nouveau-né ) était le début des problèmes pour les Barundi.    
Ainsi la vague des morts et des réfugiés Barundi a commencé dans la foulée de l’indépendance du Burundi et cela parce que les conspirateurs projetaient qu’en éliminant le rassembleur des Barundi, ces derniers allaient verser immanquablement dans la zizanie sans noms qui ont commencé déjà en 1965 pour se réitérer en 1972, en 1988, en 1991 et 1993.  Le Président du Burundi a remercié en demandé la bénédiction divine aux pays limitrophes pour l'accueil qu'ils ont fait pour les millions de réfugiés Barundi. Il a aussi dit merci au HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés) pour la lumière qu'elle a pu apporté à tous les Barundi qui étaient en détresse.
Il a remercié aussi tout ceux qui ont aidé à trouver une solution pour le Burundi. S.E. le Président Nkurunziza  a cité l’ancien Président de Tanzanie, Feu Julius NYERERE KAMBARAGE, le Président de l’Ouganda, S.E.  Yoweri MUSEVENI, l’ancien Président de l’Afrique du Sud, Mzee Nelson MANDELA ; S.E.  Jacob JUMA et S.E. Charles NKWAKULA de l’Afrique du Sud … Il n'a pas oublié également l’Organisation des Nations Unies ONU , l’Union Africaine UA , l’Union Européenne UE  et les  tous les pays amis du Burundi  dont la liste est longue.
Tout le mois de juillet sera dédié à la réception des grands chantiers réalisés à l’intérieur du Burundi comprenant les infrastructures scolaires telles que les écoles et les infrastructures sanitaires telles que les hôpitaux et les centres de santé. Cela permettra au public et au monde entier de voir ce que les Barundi ont réalisé de leur propre main…
 
Les médailles d'Honneur …
Des décorations ont été décernées  à 43 personnes  avec en primeur  la médaille du Grand cordon de l’Ordre National de la République décerné à titre posthume à Feu Pierre NGENDANDUMWE pour ses œuvres honorables  remarquées au temps du Mwami  FEu  MWAMBUTSA IV. La même Médaille a été décerné à Feu Julius NYERERE ; à Feu Nelson MANDELA ; et  au duo militaire -historique – comprenant le Général Major Adolphe NSHIMIRIMANA (un ex combatant pour la liberté CNDD-FDD ) et le lieutenant Général Germain NIYOYANKANA (un ex-FAB , ancien force armée burundaise )  qui ont su concretiser l'Accord Global de Cessez le Feu de novembre 2003 scellant la fin de la guerre civile au Burundi et créant de nouvelles structures de sécurité Nationale ( Force de Défense Nationale FDN / Police Nationale Burundaise PNB / Service Nationale de Renseignement SNR ).
Monseigneur Antoine GRAUSS et d'autres personnalités venant des quatre coins de l’horizon, à titre posthume, ont été décoré de  la médaille de Grand Officier et la médaille de Chevalier de l’Ordre National de la République  pour avoir réalisé des œuvres grandioses au Burundi  comme  le Collège des Jésuites (le Saint Esprit) et la première université du Burundi.
Les médailles de Commandeur de l’Ordre de l’Amitié des Peuples  ont été descerné  aux Abbés Jean Baptiste NTAHOKAJA, Joseph RUGOMANA, Timothée KARABAGEGA et de Marc BARENGAYABO pour avoir composé et donné  la mélodie de l’Hymne national.
Des médailles de Grand Officier, de mérite exceptionnel, de Chevalier et de médaille d’Or de l’Ordre de mérite patriotique  ont été décerné principalement à des militaires et  des policiers qui ont réalisé des actions remarquables .
Monsieur Antime BARANSAKAJE a eu l’honneur de recevoir la médaille de Commandeur de l’Ordre National du Travail.
 
A 17H20 au Boulevard de l’indépendance, le Président a terminé sa prise de parole en présentant et remerciant les délégations étrangères présentes à la Tribune d’honneur, acclamé par le public venu très nombreux. S.E. le Président NKURUNZIZA a remercié : –  les journalistes qui sont venus nombreux couvrir l’événement; ainsi que les animateurs des cérémonies du jour …  
Il  a demandé  en clôturant son discours  à ceux qui étaient présents de bien partager la patate douce avec tout le monde et a souhaité la paix et l’unité à tous les Barundi  avant de dire «  Bon retour » aux délégations étrangères qui étaient venues épauler le Burundi. Il a crié : « à jamais la zizanie ! »  et a formulé le vœux de paix au Burundi  et à toute la planètes en lançant en l’air des pigeons pour qu’ils soient messagers de la paix au Burundi et dans le reste du monde.  Le chant de l’Hymne national, les honneurs militaires,  et finalement les chants du Tambour sacré du Burundi … C'est la fin de cette journée mémorable pour la génération de Barundi qui a vécu l'évènement.
 
DAM, NY, AGNEWS, le 3 juillet 2012.
Facebook Comments