Burundi : Le paradoxe Ketty Nivyabandi des – Black Monday – …

Share Button

ketty2A Muramvya, ce mercredi 1 juin 2016,  AGnews a rencontré certains citoyens Barundi afin de leur demander ce qu’ils pensaient de l’initiative des “Black Monday” ou “Lundi Noir” de  Mme Ketty Nivyabandi, fille de  M. Audace Nivyabandi ( fils de M. Andre Nivyabandi  ) et de Mme Bauduine Kamatari ( sa mère )…

A 38 ans, Mme Ketty Nivyabandi mène un combat acharné contre les Barundi aux côtés des HIMA burundais exilés au Rwanda et en occident. Chaque lundi, elle organise ce qu’elle appelle le “Black Monday” où elle accuse ouvertement les Barundi de tous les maux de la terre à s’attaquant au 1er des leurs, S.E. Nkurunziza Pierre, baptisé “le très populaire président africain du Burundi” par les traditionalistes parmi  les dompteurs de Léopards, de Lions, et d’Elephants.

Burundi : Le paradoxe Ketty Nivyabandi des - Black Monday - ...

Burundi : Le paradoxe Ketty Nivyabandi des – Black Monday – …

Depuis le mois d’avril 2015, Mme Ketty Nivyanbandi, poétesse, a choisi le camps des “non au 3ème mandat anti-Nkurunziza”, opération qui a été organisée et pensée par la franc-maçonnerie occidentale (*), dont l’objectif était de renverser le régime démocratique des Barundi, actuellement aux mains des filles et fils de l’ancien Royaume millénaire africain du Burundi -Ingoma y’Uburundi – [ http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ]. Avec ces Barundi au pouvoir depuis 2005, le Burundi émettrait des vibrations grâce au Tambour sacré – Ingoma – qui est de retour
bdi_burundi_paradoxe_ketty_Nivyabandi_2016

Pourtant Mme Ketty Nivyabandi est la fille  de Mme Bauduine Kamatari, fille du Muganwa ( prince) Feu Ignace Kamatari ( oncle de  Feu Rwagasore – Héros national, fils du Mwami -Roi- SAR Mwambutsa IV ), assassiné en 1964 par la clique – Jean Ntiruhwama, Simbananiye Arthémon, Albert Shibura et Micombero Michel –,  qui s’apprêtaient à renverser le Royaume des Barundi, avec leurs alliés Français [ http://fr.africatime.com/burundi/articles/burundi-saint-cyr-et-la-revolution-des-bahima-burundais ], pour le convertir en une République des Hima du Burundi.
L’oncle de Mme Ketty Nivyabandi, Feu  Godefroid Kamatari, a lui aussi été assassiné  ( par empoisonnement ) à Kigali le samedi 20 aout 2005  parce qu’il était  – Murundi –  et aujourd’hui  Mme Ketty Nivyabandi voue ses louanges au dictateur rwandais Paul KAGAME qui s’attaque aux Barundi.

[ https://www.youtube.com/watch?v=IyYZK70O9fo ] A partir de la 49ème min, Mme Ketty Nivyabandi défend le Rwanda contre le Burundi.

Au Burundi, selon les citoyens de Muramvya, apparemment Mme Ketty Nivyabandi aurait pris le penchant de son Père et cela a pour conséquence de produire de très mauvaises vibrations auprès de ses ancêtres Barundi …

(*)  La Rose Croix n’était pas alliée à la Franc-Maçonnerie pour le renversement du régime démocratique du Burundi  le mercredi 13 mai 2015.

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 1 juin 2016

Facebook Comments