Burundi – Politique / opposition : Un face à face disproportionné

Share Button

{jcomments on}DAM, Agnews, Bujumbura, Novembre 13, 2006 –L’ “accord scellé” en début d’année entre les différentes composantes de l’opposition burundaise est en désuétude  car une guerre silencieuse est menée pour son leadership.  Le FRODEBU  étant  hors circuit, de part son alliance naturelle et idéologique à l’UPRONA,  NYANGOMA  fait  face à un bras de fer disproportionné, à l’ancien parti de la DICTATURE : l’UPRONA.

D’un côté, l’UPRONA avec ses structures associatives de la société civile, maîtrisant à la fois les RADIO burundaises (médias en générale), les organisations des Droits de l’Homme, alliées naturelles des  courants séparatistes ethniques d’extrême droite burundaise ( PA AMASEKANYA, AC GENOCIDE,  … )   et de l’autre,  une organisation politique du CNDD qui tente de résoudre une crise interne sans précédent.

 

Nyangoma crie à qui veut l’entendre que  de grosses sommes sont  engagées pour le déstabiliser …
Le Burundi, petit pays d’Afrique centrale, un des plus pauvres de la planète, tente de sortir de 40 ans d’une criminalisation socio-économique instaurée par un pouvoir dictatorial  politico-militaire, ethnico clanique et régionaliste.

Facebook Comments