[2005] Burundi : Novembre 2005 à début février 2006 (bilan)

Share Button

{jcomments on}DAM, NY, AGNEWS, vendredi 3 février 2006-Voici le résultat statistique de nos cafés rencontres de novembre 2005à début février 2006 :

 

Du point de vue national :

D’une manière générale …L’actuel gouvernement a été très actif ces trois derniers mois.L’actualité trimestrielle au Burundi montre sa prédominance. La question sécuritaire “FNL-PALIPEHUTU”suit en second.

Le granddéploiement diplomatique etles privatisations (économie)se font remarquer. La montée de l’anti “hutu”isme, constatéeau sein de l’actuelle “société civile”et des médias publics et privées, demeure une préoccupation très inquiétante au Burundi.Les maîtres à penser de l’Extrême Droite Burundaise Tutsi (*)augmente en activité ces derniers mois.

D’une manière plus spécifique, voyons ensemblele gouvernement…Le pouvoir actuel a été très actifdepuis novembre 2005 à février 2006au niveau exécutif et législatif. Le judiciaire reste à la traîne.La mise en liberté des 637 prisonniers politiquessous la Dictature est un premier pas.

– D’une manière plus spécifique, découvrons ensemblela problématique du FNL-PALIPEHUTU. Le FNL-PALIPEHUTU / JB SINDAYIGAYAprend de plus en plus de proportion dans l’actualité burundaise. Il semble être la structure la plus crédible au sein de la dernièrerébellion burundaise. La seconde structure rebelle demeure le FNL-PALIPEHUTU présente grâce aux dires du porte-parole de l’armée burundaise MANIRAKIZA (FNL-PALIPEHUTU / MANIRAKIZA). Elle est soutenue par les EX-FAB (pro TOP-TEN)et par leurréseau médiatique et civil. Le FNL-PALIPEHUTU / RWASA se faufile en troisième place devant leFNL-PALIPEHUTU / HABONIMANA et le FNL-PALIPEHUTUlié au FDLR (version Banyamulenge – Kigali).

Facebook Comments