Le ministre burundais l'Intérieur et de la Formation patriotique Pascal Barandagiye avec son équipe à Kampala, mardi 14 février 2017. © RFI/Charlotte Cosset

Les rapatriés d’Ouganda disent les difficultés pour rentrer au Burundi

Share Button
Le ministre burundais l'Intérieur et de la Formation patriotique Pascal Barandagiye avec son équipe à Kampala, mardi 14 février 2017. © RFI/Charlotte Cosset

Le ministre burundais l’Intérieur et de la Formation patriotique Pascal Barandagiye avec son équipe à Kampala, mardi 14 février 2017.
© RFI/Charlotte Cosset

Les difficultés sont  financière et administrative pour les réfugiés burundais en Ouganda qui souhaitent revenir au Burundi …

A Muyinga, ce mardi 21 février 2017, certains parmi les 7 rapatriés rentrés d’exil le week-end dernier du camp de Nakivale en Ouganda expliquent que de nombreux réfugiés Burundais sont pris au piège en Ouganda à cause de l’argent. Beaucoup souhaitent rentrer mais ils n’ont pas d’argent pour retourner au Burundi.
Selon ces derniers, l’un parmi eux par exemple, a dû travailler des jours et des nuits pendant plus d’un mois pour pouvoir gagner le ticket de voyage lui permettant de revenir au Burundi. De plus, ceux qui veulent rentrer par leur propre initiative se heurtent à la problématique de l’obtention des documents de voyage, à côté des frais de transport qui se chiffrent à plus de 200.000 BIF ( environ 120 EUR ).
Pour ces derniers, le gouvernement du Burundi devrait engager des pourparlers avec le gouvernement ougandais pour accorder aux réfugiés burundais des facilités de retour. Mardi 14 février 2017,  M. Barandagiye Pascal, ministre burundais de l’Intérieur, était à Kampala pour discuter de ces questions …

DAM, NY, AGNEWS – http://burundi-agnews.org , le mardi 21 février 2017

Facebook Comments