Burundi:Le secrétariat général adjoint de CEEAC revient aux Barundi.

Le président Nkurunziza Pierre.Créée en 1983, la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) est composée de dix pays: l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Gabon, le Congo-Brazzaville, la République démocratique du Congo RDC, la Guinée équatoriale,Sao Tomé et Principe et le Tchad. La CEEAC, autrefois, avait la mauvaise réputation d'être un prolongement de la Françafrique. Elle est aussi appelée – l'ensemble bantou(*) –  …

Au 15ème Sommet de la CEEAC, débuté dimanche au Tchad,  le président tchadien S.E. Deby (Président en exercice) a appelé les chefs d'Etat présents à "s'investir davantage pour que l'Afrique Centrale ne soit pas le dernier wagon de la locomotive de la mondialisation".   Au terme de la rencontre,il a été décidé que: –  S.E. Deby reste le Président à la tête de la CEEAC dont le prochain sommet se tiendra en 2013 à N'Djamena; – et l'Hon. Nassour Guelengdoukssia Wado (Tchad) devient le nouveau Secrétaire Général de la CEEAC, il remplace M. Louis Sylvain Goma (Congo). La Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) compte  elle aussi se lancer dans des projets intégrateurs comme le développement des infrastructures, la construction des chemins de fer, des infrastructures routières, ainsi qu’attirer des investisseurs… Il s'agit là de la très bonne nouvelle de ce 15ème sommet des chefs d’Etats de la CEEAC.

Hier, au tarmac de l'aéroport de Bujumbura, S.E. Nkurunziza Pierre, président du Burundi, de provenance du Tchad où il a participé au 15ème sommet des chefs d’Etats de la communauté économique des Etats d’Afrique centrale CEEAC, a fait savoir que l'objet du Sommet était surtout tourné vers : – Le bilan des activités réalisées durant les deux dernières années; – le renouvellement des mandats du Comité ; – et la proposition de projets à venir. Selon le Président du Burundi, la rencontre a été couronnée de succès.    De plus, le Burundi a été choisi pour occuper le poste du secrétaire général adjoint dans cette organisation. Le poste de secrétaire général adjoint  est chargé : – des programmes;- du budget;- de l’administration et des ressources humaines à la CEEAC; -de tout un département s’occupant du fonctionnement du secrétariat général; –  et des activités d’intégration, de coopération et de développement. Il s'agit d'un poste important. Le budget général de la CEEAC sera pour 2012 de 101 millions d'USD.

(*)  Bantou  signifie les « Humains » dans la langue kongo.

DAM,NY, AGnews, le 17 janvier 2012.

 

Facebook Comments