Les Réfugiés burundais au Rwanda. ( Photo RFI 2016 )

Burundi : Les Barundi – Le GENOCIDE de 1996 au Sud Kivu commis par l’APR et les ex-FAB

Share Button
Les Réfugiés burundais au Rwanda. ( Photo RFI 2016 )

Les Réfugiés burundais au Rwanda. ( Photo RFI 2016 )

La prostitution qu’organise les autorités rwandaises dans les camps de réfugiés burundais sous protection du HCR au Rwanda inquiète les Barundi… Cela leur rappelle aux Barundi, le GENOCIDE de 1996 dans les camps de réfugiés Burundais au Sud Kivu, commis par l’Armée Patriotique Rwandaise APR et les ex- Forces Armées Burundaises du Dictateur Hima Pierre BUYOYA.

A Bujumbura, ce mercredi 17 août 2016, les autorités burundaises sont très fâchées sur le Haut Commissariat aux Réfugiés HCR de l’ONU, vis à vis des réfugiés burundais, prisonniers au Rwanda depuis près d’une année … Le HCR au lieu de tout faire, comme le fait par exemple la Croix Rouge, pour que les réfugiés burundais rentrent au Burundi, pour ceux qui le désirent, joue le jeu diabolique géopolitique des USA et de la France.
Ce cocktail de mauvais goût – géopolitique et droit humanitaire international – rappelle de très mauvais souvenirs aux Barundi.   Les Barundi se souviennent du Génocide de 1996 où l’Armée Patriotique Rwandaise APR (  aidée par les ex- Forces Armées Burundaises FAB du Dictateur Hima Pierre BUYOYA actuellement exilé au Rwanda ) avait massacré des dizaines milliers de Barundi réfugiés au SUD KIVU, alors qu’ils étaient sous la protection de HCR de l’ONU [ http://www.burundi-agnews.org/genocide_1996.htm ].  Le relation entre le Rwanda et le Burundi, çà  ne va plus …

Après l’utilisation des jeunes réfugiés à un entraînement à faire la guerre ou commettre des actes terroristes au Burundi, une enquête réalisée par l’Etat américain rapporte de nombreux cas de prostitution, d’abus et de travail d’enfants dans ces camps de réfugiés burundais au Rwanda.
Le HCR vient lui aussi de dénoncer un trafic d’êtres humains transitant par le Rwanda. Depuis près d’un an, le Burundi demande au HCR de faciliter une tripartite pour ramener ces réfugiés chez eux au Burundi où la paix règne désormais … Mais rien n’y fait.

Entre le Burundi et le Rwanda rien ne va plus depuis 2015 où le Rwanda, les USA, la France, la Belgique, soutenus par le réseau civil-politique-et militaire de l’ancien dictateur Hima Pierre BUYOYA, ont tenté une Révolution de Couleur ou un changement de régime ou Burundi Faso ( comme l’avait indiqué The Washington Post) qui devait se terminer par le Coup d’Etat militaire du mercredi 13 mai 2015 qui a raté. La société civile burundaise souhaiterait que l’ONU ouvre une enquête sur ce Génocide de 1996 commis par l’APR et les ex-FAB  au Sud Kivu pour que les responsables puissent être poursuivis à la Cour Pénal Internationale  CPI …

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 17 août 2016

Facebook Comments