Burundi/Elections 2015: La CENI prolonge le délai de dépôt des dossiers des candidats

La CENI 2015 au Burundi
La CENI 2015 au Burundi

A Bujumbura, ce mardi 8 avril 2015, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) du Burundi a décidé, de prendre 2 mesures urgentes à titre exceptionnel en  prolongeant le délai de dépôt des dossiers des candidats pour les élections communale et législative qui se profilent au mois de mai 2015. Mercredi 8 avril 2015, qui était le jour de clôture initiale des dépôts des listes des candidats, dans plusieurs provinces, peu de  dossiers étaient arrivés aux Commissions Électorales Provinciales Indépendantes (CEPI).

Pratiquement, concernant : – les conseillers communaux, la CENI donne jusqu’à ce Samedi 11 avril 2015 pour clôturer le dépôt de dossiers ;  – et pour les députés, ce sera jusqu’au jeudi 16 avril 2015 à 17h30.

Selon les CECI  (Commissions Électorales Communales Indépendantes ) et les CEPI, au sein de la population burundaise, l’engouement  aux élections de 2015 n’a jamais été aussi fort …  L’élaboration de la liste  des candidats aux élections  est toujours difficile à faire dans un parti politique. Cela crée souvent des tensions énormes car c’est à ce moment où se décide qui va  exercer ( et “manger” ) pendant la prochaine législature. Et, les militants, au sein d’un même parti,  se déchirent entre eux.   Par exemple, on l’ a vu avec les frondeurs du CNDD-FDD qui est la 1ère formation politique du Burundi !
Mais c’est aussi à ce moment  où le public peut percevoir la réelle force d’un parti politique au niveau nationale. Souvent on observe que seul certaines formations politiques arrivent à présenter leurs candidats à tous les niveaux. Cela permet, pour ceux qui font les statistiques,  ainsi de connaître déjà à peu près le tiercé de tête des futures élections …

Le Burundi est un ex – vieux Royaume millénaire africain qui se nommait -Ingoma Y’Uburundi- [ http://www.burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ]. Terrassé en 1966 par  la DICTATURE DES BAHIMA Burundais (Micombero, Bagaza, Buyoya) soutenue par la France,  le pays est devenu une République. Ce régime dictatorial fera, en plus de 40 ans, plus de 4,5 Millions de victimes parmi les Barundi: le fameux génocide régicide contre les Barundi – http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm.    Aujourd’hui,  le Burundi  s’apprête à organiser ses 3ème élections démocratiques consécutives depuis 2005, soit 2 ans après la fin de la guerre civile burundaise [ http://burundi-agnews.org/guerre_civile_burundaise_1993_2003.htm].

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 9 avril 2015

Facebook Comments