Burundi/Elections 2015: 11 partis politiques en course pour les communales de 2015

President-de-la-CENIA Bujumbura, ce vendredi 17 Avril 2015, M. Pierre Claver NDAYICARIYE, président de la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI, a annoncé que 11 partis politiques, 3 coalitions, 2 indépendants avaient déposé leurs dossiers de candidateurs pour les élections démocratiques communales de 2015.
Ces dépôts de candidatures aux communales sont toujours des indicateurs de la présence effective ou non des formations politiques à travers tous le pays.  La CENI a précisé  que, parmi ces candidats, 2 formations politiques seulement sont réellement présentes dans toutes les 119 communes du Burundi. Il s’agit  :

  • – du CNDD-FDD (un poids électoral [pe] aux Communales de 2010 de 65.48% ) ;
  • et de l’ex parti unique, sous la fameuse Dictature des Bahima burundais, l’UPRONA( poids électoral [pe] aux Communales de 2010 de 6.40% ).

Comme l’annonce la CENI, il faut noter à cette présence politique structurée, une coalition regroupant des indépendants AMIZERO Y’ABARUNDI, qui, elle aussi, est présente dans les 119 Communes burundaises. Il s’agit d’une branche majoritairement des contestataires de l’UPRONA.

Pour le reste,  les autres formations politiques inscrites pour les Communales 2015 sont :

  • -le parti Sahwanya Frodebu Nyakuri ( une [Pe] communales 2010  de 1.39%)  est inscrit dans 118 communes;
  • -le parti MRC ( une [Pe] communales 2010  de 0.63%)  est inscrit dans 117 communes;
  • -le parti anarchiste violent du MSD de M. Alexis Sinduhije ( [Pe] Communales 2010 de 3.84% ) est inscrit dans 115 communes;
  • -l’ADC-Ikibiri ( avec à sa tête le Frodebu de l’opposition dont une [Pe]communales 2010  de  5.55%) dans 112 communes;
  • -l’UPD (une [Pe] communales 2010 de 1.65% );
  • – le  FNL   est inscrit  dans 85 communes  (une [Pe] communales 2010 de 14.47%);
  • -la coalition RANAC dans 62 communes;
  • – et la coalition COPA dans 55 communes.

Les autres petits partis sont :   le Palipe agakiza ( 33 communes );  le Psd ( 29 communes) ;  et le Sangwe pader ( 9 communes).

Au Burundi, pour bien comprendre les rapports de force politique en présence, fin décembre 2014, les militants cotisants, en droit de voter, du CNDD-FDD étaient au nombre de plus de 3 300 000 environ(*). Si on fait correspondre à ce chiffre, 3 859 296 électeurs enrôlés pour les scrutins 2015  par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI ), c’est à dire qu’il ne  reste qu’ environ  550 000 électeurs pour les autres partis politique burundais…

(*) Chiffre donné par les autorités du CNDD-FDD lors de la marche du samedi 11 avril 2015.

DAM,NY,AGNEWS, le dimanche 19 avril 2015

Facebook Comments