Burundi: Réaction contre les rumeurs sombres de l'ONU vis des Imbonerakure

Share Button
Campagne d'aide aux personnes âgées en 2014 initiée par la jeunesse du CNDD-FDD : Les Imbonerakure

Campagne d’aide aux personnes âgées en 2014 initiée par la jeunesse du CNDD-FDD : Les Imbonerakure

Alors que la sécurité n’a jamais été si bonne au Burundi, l’ONU, elle, alarme sur la situation au Burundi sans y apporter des preuves mais sur base de RUMEURS …

Bujumbura, ce mercredi 15 avril 2015, la ligue des jeunes du CNDD-FDD imbonerakure a condamné les accusations gratuites proférées par M. Zeid Ra’ad Al Hussein,le Haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, qui vient d’y séjourner 4 petits jours.

Les jeunes Imbonerakure habillées en blanc aux Travaux de Développement Communautaire.

Les jeunes Imbonerakure habillées en blanc aux Travaux de Développement Communautaire.

M. Zeid Ra’ad Al Hussein, qui, pendant son très court séjour,  n’est jamais vu ou  est venu à la rencontre de la jeunesse du CNDD-FDD imbonerakure, mais, dont il dit, qu’il a entendu parlé par les opposants qu’il a écouté, ou entendu dans les Radio Privés de l’opposition ( qui ont un contrôle monopoliste médiatique au Burundi) ou encore que l’on lui a rapporté que les Burundais qui fuient le Burundi pour se réfugier le Rwanda, disent craindre les IMBONERAKURE …
Pourtant cette “chose” IMBONERAKURE, dont  le très populaire Président africain du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre [ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=15828 ] lui a dit énormément de bien :
« Chaque fois à la veille des élections, les rumeurs deviennent monnaie courante au Burundi. Les jeunes IMBONERAKURE mettent plutôt, de façon louable, leurs efforts à contribution pour reconstruire le pays durant les travaux de développement communautaire. La police n’hésite pas cependant à arrêter ceux qui s’écartent de la ligne de conduite ».

M. ZEID RA'AD Al Hussein, haut-commissariat des Nations unie pour les Droits de l’homme en visite au BURUNDI, reçu par le très populaire président africain du Burundi ( image: présidence.bi)

M. ZEID RA’AD Al Hussein, haut-commissariat des Nations unie pour les Droits de l’homme en visite au BURUNDI, reçu par le très populaire Président africain du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre  ( image: présidence.bi)

Tout cela semble avoir été oublié un fois sa mission terminée.   Apparemment  M. Zeid Ra’ad Al Hussein avait un agenda caché. Il savait ce qu’il devait dire à la clôture de sa mission ONUSIENNE pour encore alarmer sans fondement sur la situation au Burundi.
Aujourd’hui au Burundi, la situation sécuritaire est très bonne malgré ce que souhaiterait répandre ce réseau de fonctionnaires onusiens qui apparemment sont sur un autre projet pour le Burundi.

Voici la réaction de la ligue des jeunes du CNDD-FDD imbonerakure au propos tenus par Monsieur le Haut commissaire aux droits de l’homme des ONU:

======================
🙄

Denis KARERA, PRésident des IMBONERAKURE (CNDD-FDD)

Denis KARERA, PRésident des IMBONERAKURE (CNDD-FDD)

La Ligue des Jeunes – Imbonerakure, une jeunesse affiliée au Parti Cndd-Fdd, a accueilli avec consternation et réel choc la déclaration de M. ZeidRa’ad Al Hussein, Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme lors de son passage à Bujumbura.

En effet, dans son allocution lors d’une Table ronde de ce 15 avril ainsi que lors de sa conférence de presse, il a qualifié la jeunesse Imbonerakure de « milice », un qualificatif que nous considérons comme une injure et une violation pure et simple de nos droits civils et politiques, de la part d’une haute personnalité qui était pourtant sensée servir de modèle dans la protection de ces droits humains les plus élémentaires.

Nous tenons à rappeler à la communauté tant nationale qu’internationale que la Ligue des Jeunes – Imbonerakure est une jeunesse éprise de paix, contrairement aux fausses allégations colportées par l’opposition, certains activistes de la Société Civile et certains journalistes. Nous faisons face à une vaste campagne de médisance et de diabolisation sur des bases non fondées, aux mobiles purement politiques et prenons à témoin qu’aucune preuve n’a jamais été fournie pour appuyer ces accusations.

A toutes fins utiles, nous appelons M. ZeidRa’ad Al Hussein à retirer cette affirmation gratuite qui risque de servir de prétexte à tous ceux qui, de près ou de loin, veulent faire échouer le processus électoral en cours au Burundi. Par conséquent, nous allons saisir le Secrétaire Général des Nations Unies par voie de correspondance à ce sujet.

Signé Denis Karera –  Président de la Ligue des jeunes Imbonerakure

 

=====================

Le Burundi souhaiterait demander expressément à l’ONU que ces rumeurs sur le Burundi provenant de l’ONU puissent cessez au plus vite. Cela coûte énormément au niveau économique  pour le Burundi car son image est entachée  à travers le monde.  Si certains fonctionnaires de l’ONU ont des preuves pour étayer leurs dires vis à vis de Burundi qu’ils les partagent avec les Barundi. Car, jusqu’aujourd’hui, il ne s’agit que de Rumeurs …  
Le Burundi est en proie, à l’approche des élections démocratiques de mai 2015, à un acharnement d’ordre sécuritaire venant d’un pays européen en particulier, qui siège au Conseil de Sécurité de l’ONU … Les conséquences des rumeurs -de peur-, comme celle que propage M. Zeid Ra’ad Al Hussein,  amplifiées ces derniers jours par des médias privés burundais ( qui ont été très bien financés avant les élections par des partenaires au développement du Burundi ), relayant à la fois des bruits lancés par des politiciens aux aboies à quelques jours des élections au Burundi, reprenant le même message -rumeur de peur des IMBONERAKURE et d’un probable Génocide à venir – que l’ancien responsable de la BNUB (M. Parfait Onanga-Anyanga  ) avait répandu au niveau international au mois d’avril 2014 (sans y apporter aucune preuve jusqu’ aujourd’hui). Soit un an, jour pour jour, alors que l’on vient de  commémorer le Génocide rwandais de 1994,  coïncidence, aujourd’hui, des citoyens burundais, pris de peur,  traversent la frontière pour demander asile au Rwanda et les tentes de l’ONU sont déjà près au Rwanda pour les accueillir.

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 16 avril 2015

Facebook Comments