Burundi/ Présidentielles 2015 : le Ministre de l’Intérieur appelle au scrutin du mardi 21 juillet 2015

Share Button
M. Edouard Nduwimana, Ministre de l’intérieur du Burundi ( Photo: igihe.com )

M. Edouard Nduwimana, Ministre de l’intérieur du Burundi ( Photo: igihe.com )

A Bujumbura, ce vendredi 17 juillet 2015, lors d’un point de presse après le dialogue inter-burundais en cours, M. Edouard Nduwimana, ministre burundais de l’Intérieur, a appelé  tous les citoyens burundais à aller voter leur nouveau Président le mardi 21 juillet 2015 conformément à la Constitution du Burundi.

M. Edouard Nduwimana a rappelé à l’opinion internationale pourquoi il était dès lors important que les élections aient lieu le mardi 21 juillet 2015, et non plus tard :  “Parce que si on va au-delà du 21 juillet, on risque de tomber dans un vide constitutionnel. C’est pourquoi, le dialogue politique en cours doit l’être conformément au prescrit de la Constitution républicaine et se poursuivre après les élections de 2015“.
Concernant le dialogue en cours entre Burundais, le Ministre de l’Intérieur a indiqué quelques grands pas  :
– tout le monde est déjà d’accord sur l’idée d’un gouvernement d’unité nationale après les élections comme l’a recommandé par le dernier sommet de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) sur le Burundi.
– le médiateur EAC, le président ougandais S.E. Yoweri Kaguta Museveni, a donné comme principe de méthode de travail, d'”éviter de reproduire les questions ayant déjà obtenus des réponses” lors des sommets de l’EAC sur le Burundi. Comme par exemple, la question du nouveau mandat de S.E. Pierre Nkurunziza pour la Présidentielle 2015  est complètement vidée sur le plan juridique suite de l’arrêt de la Cour constitutionnelle burundaise du mardi 5 mai 2015 portant validation de sa candidature [ http://burundi-agnews.org/justice/?p=17582 ].

Le Burundi organise ses 3èmes élections démocratiques consécutives depuis 2005, année de fin de la Dictature des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, Buyoya) qui a fait plus de 4.5 Millions de victimes Barundi en près de 40 ans de règne : le fameux Génocide Régicide du Burundihttp://www.burundi-agnews.org/genocide.htm ou http://www.burundi-agnews.org/ccburundi.htm ou http://www.burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm
Depuis le mois d’avril 2015, les USA, la France et la Belgique ont tenté de réaliser une – Révolution de Couleur à la sauce Burkinabé – au Burundi, provoquant une insécurité dans 4 quartiers de Bujumbura et causant la fuite, à cause de l’amplification des Rumeurs Radio RR, de plusieurs milliers de réfugiés burundais dans les pays voisins. Un Coup d’Etat militaire, clôturant cette Révolution de Couleur, a échoué le mercredi 13 mai 2015 au Burundi. Aujourd’hui, les USA, la France et la Belgique tentent de lancer une Rébellion burundaise à partir du Rwanda en vue de renverser les institutions démocratiques burundaises, en utilisant les financements détournés conçus officiellement pour les Réfugiés burundais.

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 17 juillet 2015

Facebook Comments