Burundi: L’office des Droits de l'Homme du Bureau-pays ONU

Share Button
Photo: ppbdi.com

Photo: ppbdi.com

A Bujumbura, ce jeudi 9 avril 2015, l’ Ivoirien M. Patrice Vahard, Office du haut-commissaire aux droits de l’Homme au Burundi, a animé une conférence de presse pour évoquer la prochaine visite du haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme et de présenter la nouvelle configuration de la représentation depuis qu’elle est redevenue Bureau-pays.

Selon M. Patrice Vahard,  le Prince Jordanien  Zeid Ra’ad Al Hussein, haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme effectuera une visite de travail au Burundi du dimanche 12 au mardi 14 avril 2015.
Quant à l’office  des Droits de l’Homme du Bureau-pays, il est structuré en 2 unités distinctes. La première est chargée de la surveillance et du rapportage et   l’autre,  de la coopération technique et du renforcement des capacités des institutions et organisations ayant pour mandat la promotion et la protection des droits de l’Homme.

La Belgique va financer pour 1,5 Millions d’EUR ( soit  2,5 Milliards BIF ) cette structure des droits de l’homme au Burundi. Pourquoi mettre autant d’argent dans une structure pareille, se demande de nombreux Barundi au lieu d’investir cela dans l’amélioration de l’Économie burundaise ?
Les Barundi, de manière générale, n’ont pas tellement confiance aux organisations des Droits de l’Homme car disent-ils : “il y a plus d’espions qu’autre chose. Dès fois même dans ces organisations on y trouve des pyromanes”. Ces Barundi, anonymes,  prennent pour exemples Human Right Watch, l’APRODH, l’ACAT, et la Ligue ITEKA ou le FORSC qui déclarent la guerre et précaunisent la violence au Burundi… Ces organisations font la guerre au Burundi au lieu de l’aider à fortifier la Commission Nationale des Droits de l’Homme au Burundi CNIDH.

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 10 avril 2015

Facebook Comments