Burundi: L’incendie du marché de Bujumbura était accidentelle

Share Button

marchebujumbura27janBURUNDIL’incendie du marché central de Bujumbura, en janvier dernier, était d’origine accidentelle et non criminelle selon la Commission d’enquête mise sur pied par le Procureur général du Burundi juste après l’incident.

L’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura le 27 janvier 2013 n’était pas d’origine criminelle mais bien accidentelle selon la conclusion de la Commission d’enquête mise sur pied par le Procureur général du Burundi à la suite du drame.
Selon cette Commission d’enquête, le feu a été causé par l’explosion d’une batterie alimentant, au stand d’un certain M. GASANGWA Védaste, une télévision et des postes de musique.

Les enquêtes de cette Commission ont permis de mettre à jour une gestion frauduleuse du marché central de Bujumbura. La SOGEMAC et les autorités municipales de Bujumbura sont mis en cause. De nombreux individus, dont l’ancien Maire de Bujumbura, sont sous les verrous. Le Procureur général a précisé que ces poursuites judiciaires suite aux infractions de gestion du Marché de Bujumbura ne sont nullement liées à l’incendie qui elle est bel et bien accidentelle.

DAM, NY, AGNEWS, le 22 mars 2013

Facebook Comments