Burundi: Le FNL -leader de l’opposition- élève la voix

Jacques BIGIRIMANA, secrétaire général et porte-parole du parti FNL ( Chef de file des partis d'opposition du Burundi)
Jacques BIGIRIMANA, secrétaire général et porte-parole du parti FNL ( Chef de file des partis d’opposition du Burundi)

Le parti FNL de M. Emmanuel MIBURO,chef de file de l’opposition au Burundi, a organisé une conférence de presse. Le secrétaire général et porte-parole de ce parti, M. Jacques BIGIRIMANA voudrait des réponses de la part de 2 Ministres du gouvernement burundais. Le FNL dénonce un projet d’une nouvelle taxe  et des propos malheureux à l’égard des victimes de l’incendie du marché central.

Le parti FNL demande aux ministres des Finances  des clarifications concernant ses propos sur son projet de  taxation des activités illégales.
M. Jacques Bigirimana explique : “Le parti FNL est choqué du communiqué du ministre des Finances appelant les Burundais à payer l’impôt sur les métiers non reconnus par la loi…”. Le FNL craint qu’à nouveau cela ne touche que les petits gens qui n’ont déjà de quoi terminer leur fin de mois.

De plus,le FNL souhaite des explications du Ministre de l’intérieur par rapport  à une soit-disant  – intervention divine –  dans l’incendie du marché central de Bujumbura le mois dernier.
Le ministre de l’intérieur du Burundi, face aux députés, a dit : “L’incendie du marché central de Bujumbura est un acte divin afin que nous ayons un autre marché plus splendide”. Ce sont ces propos qui ont provoqué la consternation auprès du FNL. M. Jacques Bigirimana, porte parole du FNL, chef de file de l’opposition burundaise, rajoute que ce sont des propos choquant pour la population qui ne sait plus où aller faire son marché et surtout pour les sinistrés de cet incendie.

Le FNL (Front National de libération) est la 2ème force politique du Burundi avec un score de 16.4% aux dernières élections démocratiques de 2010 , après le CNDD-FDD au pouvoir qui lui a réalisé aux mêmes élections 64% .
Le FNL (ex- Palipelhutu-Fnl) vit actuellement un conflit de leadership  en son sein. Un congrès national est prévu  au mois d’août prochain afin de le résoudre.

DAM,NY, AGNEWS, le 8 mars 2013

Facebook Comments