Burundi: Le CNDD-FDD demande justice pour les victimes du dimanche 26 avril 2015

Share Button
Burundi: Le Président du CNDD-FDD aux Travaux de Développement Communautaires à Bubanza (Janvier 2013)

Burundi: Le Président du CNDD-FDD aux Travaux de Développement Communautaires à Bubanza (Janvier 2013)

Le CNDD-FDD demande justice pour les victimes de la  manifestation illégale du dimanche  26 avril 2015.

A Bujumbura,  ce lundi 27 avril 2015,  M. NYABENDA Pascal,  Président du  parti politique CNDD-FDD , a demandé, dans un communiqué,  à la justice burundaise de poursuivre  les partis politiques et les membres de la société civile qui ont commandité les manifestations contre  ce qu’ils appellent le 3ème mandat du  très populaire Président africain du Burundi S.E. Pierre NKURUNZIZA. 

Voici un extrait du communiqué [ http://www.cndd-fdd.org/Communique-n-012-2015-du-parti-Cndd-Fdd-du-27-avril-2015_a81.html ]:  “Le Parti CNDD-FDD se dit également surpris d’entendre que les ordres de lancer des pierres aux agents de sécurité et de brûler les pneus sortaient de la bouche de M Vital Nshimirimana président du FORSC et l’arrêt  de cette sale besogne a été ordonné par lui-même. Il est donc clair que ces manifestants sont sous ses ordres et qu’il est le planificateur et commanditaire et partant, il est la première personne à répondre à ces actes devant la justice.   Le Parti CNDD-FDD décrie ces manifestations violentes qu’il qualifie ni plus ni moins de révolte comme le dit le ministre ayant l’intérieur dans ses attributions  sur les mêmes ondes qui ont distillés ces appels à la révolte. Comme il y’a des morts, des blessés et divers dégâts matériels, ceci explique que les planificateurs et commanditaires deviennent  ipso facto responsables.   Le Parti CNDD-FDD présente ses condoléances aux familles éprouvées et souhaite guérison aux blessés puisque tous sont des fils du Burundi et c’est le Burundi qui a perdu.  Selon les enquêtes menées, le parti CNDD-FDD a constaté que les manifestants cagoulés agissaient comme si ils étaient sous l’effet de la drogue et l’alcool fournis par les organisateurs de cette révolte qui ne mettront jamais les pieds dans la rue pour les soutenir ou les encadrer. Le Parti CNDD-FDD exhorte les parents des manifestants et les manifestants eux-mêmes, de ne plus prêter une oreille attentive à ceux qui les exposent à la mort ou l’infirmité. Cet appel est lancé essentiellement à la jeunesse résidant dans les communes urbaines de NYAKABIGA, MUSAGA, CIBITOKE et NGAGARA. Qu’elle ne se laisse pas berner comme cela a été le cas dans le passé.   Le parti CNDD-FDD a accueilli avec consternation la nouvelle de faisant état de la démolition et du vol à  sa permanence communale de Cibitoke en mairie de Bujumbura. Le parti CNDD-FDD demande la sécurisation de tout son patrimoine, à tous ceux qui sentent lésés de saisir la justice, car,  les instances compétentes sont là et fonctionnent.

Le Président du CNDD-FDD, l'Hon. Pascal Nyabenda

Le Président du CNDD-FDD, l’Hon. Pascal Nyabenda

Il s’agissait de manifestations jugées illégales et  le CNDD-FDD demande justice et réparation pour les victimes.  Le CNDD-FDD a  félicité et encouragé les forces de l’ordre pour avoir pu sauvegarder la paix et la sécurité en mairie de Bujumbura et dans tout le pays. Il demande à la communauté Internationale de soutenir le parti CNDD-FDD …   Le CNDD-FDD  remercie aussi la population Burundaise  de toutes les communes et Provinces du Pays qui est restée calme  en continuant à vaquer à ses occupations  quotidiennes.  Le parti CNDD-FDD  demandé  à tous les Barundi  et  aux étrangères vivant au Burundi de rester tranquilles  et sereins.

Le parti CNDD-FDD est la première formation politique du Burundi, avec un poids électoral [pe] aux Communales de 2010 de 64%.  Historiquement, le CNDD-FDD est héritier du mouvement des Barundi du Burundi  qui ont libéré leur pays face à la Dictature des Bahima burundais [ http://burundi-agnews.org/guerre_civile_burundaise_1993_2003.htm ]. On dit souvent du CNDD-FDD qu’il est le parti au Pouvoir. Ce qui est faux car au Burundi, le mode scrutin lors des élections est proportionnel et non majoritaire, comme en France ou en Angleterre (ou aux USA). Ainsi, ce sont des coalitions de partis qui gouvernent et non un seul parti.  C’est ici que se situe l’enjeu politique du moment au Burundi autour du 3ème mandat du très populaire président du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre.  L’UPRONA, ex parti UNIQUE, espère, avec ses alliés Français et Belges ( les anciens Colons et impérialistes ) surtout,  imposer aux Barundi un autre candidat au CNDD-FDD moins populaire…  Cela permettra à ce que les résultats du CNDD-FDD aux élections de 2015 soient moindre que ceux attendus. Et ainsi, lors de la formation des prochaines institutions après les élections de 2015, une coalition d’autres partis politiques autres que le CNDD-FDD pourront prendre la main du pouvoir malgré un CNDD-FDD qui aura gagné en termes de pourcentage.   Les enjeux des élections de 2015 sont les enjeux économiques du Burundi, en termes industriel surtout ( la distribution du marché des matières premières),  qui se joueront entre 2017 et 2025 avec l’équilibre énergétique trouvé dans le pays.  Ce sont des contrats qui pourront rapporter  plusieurs Milliards d’USD. Avec le Pouvoir CNDD-FDD, ce sont les SUD-AFRICAINS, les CHINOIS,  les ANGLO-SAXONS ( Américains, Anglais, Australiens etc . ), les PAYS-BAS, l’ALLEMAGNE, les PAYS SCANDINAVES,  et la SUISSE    qui en seront les premiers bénéficiaires avec les BARUNDI.  La FRANCE et la BELGIQUE  semblent avoir été oubliées…
Le Burundi est un ex – vieux Royaume millénaire africain qui se nommait autrefois -Ingoma Y’Uburundi-  [ http://www.burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ].  Terrassé en 1966 par les Bahima burundais (soutenus par la France) et devenu République, pendant plus de 40 ans, le Burundi vivra sous le règne féroce et sanguinaire de la DICTATURE DES BAHIMA Burundais (Micombero, Bagaza, Buyoya) qui a fait, en plus de 40 ans, plus de 4,5 Millions de victimes parmi les Barundi: le fameux génocide régicide contre les Bahutu Barundi – http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm.   Aujourd’hui, ce pays s’apprête à organiser ses 3ème élections démocratiques consécutives en mai 2015.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 28 avril 2015

Facebook Comments