Burundi / Guerre : La France avec la French Média Network attaque les Barundi

FranceafriqueA Bujumbura, ce samedi 2 mai 2015, dans les coulisses, les autorités burundaises se plaignent de la mauvaise image et des mensongères que répandent la FRANCE et Mme SAMATHA POWER  à travers le monde sur le Burundi.

La guerre de l’ombre, qui est une guerre de l’image et du son ( la guerre médiatique) , que livre la  FRANCE au Burundi est illégale car elle ne respecte pas la souveraineté du BURUNDI et  des BARUNDI. Surtout, elle est  totalement disproportionnée financièrement.

La French Média Network FMN :

Ce sont les média de la Francophonie qui sont utilisés par la France dans leur guerre géostratégique dans le monde et ici en particulier en Afrique.

Le Burundi est aujourd’hui ( avril/mai 2015) attaqué Médiatiquement par la France.

Voici un exemple criant :

Le décor :

4 petits quartiers dans une commune de Bujumbura ( le Burundi compte 119 Communes).

Les acteurs :

de jeunes manifestants , majoritairement Hima burundais ( mais aussi de jeunes étrangers de la capitale ), certains payés par des associations de la société civile ou par des commerçants (eux mêmes subsidiés par l’Union Européenne ou USAID ), drogués, anarchistes et violents. Car ils utilisent des pierres, des grenades et des armes. Ils brûlent des pneus pour les photo et les films destinées aux média étrangers .

La police burundaise ( soutenue l’armée FDN ,et les Services Nationale de Renseignement) .

Les forces de sécurité burundaise sont parmi les meilleurs d’Afrique. Ils sont devenus  un problème pour les ambitions françaises de gendarme de l’Afrique pour le compte des USA dans le jeu de la globalisation.

La seule manifestation ( celle du dimanche 26 mai 2015), illégale car non autorisée, qui a eu lieu concernait une centaine de jeunes casseurs ( utilisant des grenades et des armes) qui étaient opposés à la Police Nationale du Burundi. Il a eu 2 morts et de nombreux blessés, plus arrestations. Ces casseurs manifestaient pour le compte de certaines associations connues de la société civile burundaise ( majoritairement Hima) dont FORSC, FOCODE et APRODH. Ces organisations de la société civile Hima burundaises sont contre la reconduction du très populaire Président africain du Burundi, S.E. NKURUNZIZA Pierre.

La police du Burundi a réussi à mettre fin à cette insurrection très localisée dans la capitale burundaise. Mais c’est là alors qu’est intervenu LA FRENCH MEDIA NETWORK FMN  appuyée  par la SAMANTHA POWER US-CONNECTION ( SPUC).

Voici comment une petite manifestation très localisée à Bujumbura a rendu le BURUNDI un pays en proie à l’explosion à travers le MONDE.

Toutes ces images tirées de GOOGLE montrent les média de la FRENCH MEDIA NETWORK FMN ( épaulée, côté anglais, par la SAMANTHA POWER US-CONNESTION) qui vont déformer ce petit incident localisé dans 4 quartier d’1 commune burundaise de Bujumbura en un problème GLOBAL …

EXEMPLE 1 ( image – Recherche google 2 mai 2015 à 8:16 matin heure Française ) :  Voici ceux qui écrivent sur le Burundi. Il n’ y a aucun média africain.  Je vois sur l’image :  LE MONDE ; LE SOIR; RFI ; TRIBUNE DE GENEVE ; FRANCE 24 ; et  RTBF.

bdi-burundi-frenchMediaNetwork-02042015a

EXEMPLE 2 ( image – Recherche google 2 mai 2015 à 8:16 matin heure Française ) suite  :  Voici ceux qui écrivent sur le Burundi. Il y a un seule média “africain” MALI ACTU ( Réseau FRANCOPHONIE).  Sinon  je vois sur l’image :  LE MONDE ; LE SOIR; RFI ;  METRO MONTREAL,  ROMANDIE.COM;  FRANCE 24 ;  LE FIGARO; LALIBRE.BE; RADIO CANADA; ET COURRIER INTERNATIONALE.

bdi-burundi-frenchMediaNetwork-02042015b

bdi-burundi-frenchMediaNetwork-02042015c

EXEMPLE 3 ( image – Recherche google 2 mai 2015 à 8:16 matin heure Anglaise ) – LE RESEAU SAMANTHA POWER US CONNECTION  :  Voici ceux qui écrivent sur le Burundi. Il n’ y a  pas un seule média “africain”. Je vois sur l’image :  US NEWS & WORLD REPORT ; REUTERS; BBC NEWS ; CNN international ;  THE GUARDIAN ;  NEW YORK TIMES

bdi-burundi-frenchMediaNetwork-02042015d

La FRENCH MEDIA NETWORK
La FRENCH MEDIA NETWORK
Facebook Comments