Burundi: Adhésion à l’IRENA – Agence Internationale pour les Energies Renouvelables

Share Button
L'Agence Internationale pour l'Energie Renouvelable (IRENA)

L’Agence Internationale pour l’Energie Renouvelable (IRENA)

Environnement- A Bujumbura, lors d’un conseil des ministres, ce mercredi 29 avril 2015, l’Etat du Burundi a donné son  feu vert à l’adhésion de l’Agence Internationale pour les Energies Renouvelables « IRENA ».
Le Burundi signera et ratifiera les Statuts de l’IRENA.
L’Etat du Burundi mise sur l’exploitation des énergies nouvelles et renouvelables pour participer à l’augmentation de son parc énergétique, dans le cadre de la coopération régionale et internationale en matière de mise en place des stratégies nationales de lutte contre la pauvreté.
La puissance disponible en énergie électrique en 2014 au Burundi était de 50 MW contre 32,9 MW en 2011 et 30 Mw en 2005 ; La demande  en énergie électrique en 2014 était de 60 MW. Il y a eu donc un déficit  de 10 MW.  Pour rappel le potentiel hydroélectrique dont regorge le Burundi est  évalué à 1700 MW, dont  300 MW sont  techniquement et économiquement exploitables.   Le Burundi table sur la  période entre 2017 et 2020 au moment où son parc énergétique ( ou  électrique)  avoisinera les 300 Mw et 350 Mw pour tirer sa croissance et ses exportations vers le haut. [ Burundi: 2014 – Une économie avec des signaux positifs prometteurs mais une redistribution injuste – http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=16829 ]
DAM, NY,AGNEWS, le vendredi 1 mai 2015

Facebook Comments