Burundi: Abandon de 1810 élèves à Muramvya au 1er trimestre

Share Button
A droite, Mme Madame Rose Gahiru,  Ministre de l'Enseignement de base et secondaire, Enseignement des métiers, Formation professionnelle et Alphabétisation depuis le 1er février 2013.

A droite, Mme Madame Rose Gahiru, Ministre de l’Enseignement de base et secondaire, Enseignement des métiers, Formation professionnelle et Alphabétisation depuis le 1er février 2013.

Dans certains pays d’Amérique Latine, afin de lutter contre l’abandon scolaire des enfants issues des provinces rurales, les autorités ont du recourir à des incitants financiers (mensuels) à l’égard des parents.  Cette réflexion vient du fait qu’au centre du Burundi,  1810 écoliers du primaire de la Province scolaire de Muramvya ont abandonné l’école depuis le 1er trimestre. Il s’agit d’un drame national car l’avenir du Burundi est en péril …

Le Directeur provincial de l’enseignement à Muramvya, Monsieur Damas NTAWUHORAKOMEYE, l’annonçait il y a de cela quelques jours. 1810 écoliers du primaire de la Province scolaire de Muramvya ont abandonné l’école au cours du 1er trimestre de cette année scolaire 2012-2013.

Au Burundi, l’enseignement primaire est gratuite depuis 2006. Les raisons de ces abandons sont liés à la pauvreté des parents de ces élèves. Ils perçoivent l’utilité de l’école pour leurs enfants mais souvent il faut faire le choix, soit de manger ou d’aller étudier.  Et puis, il y a des traditions dans la paysannerie burundaise qui font que le mariage est précoce chez les jeunes filles. Cela a un coût !

Face à ce constat, Madame Rose Gahiru, début février, est passé  au Ministère de l’Enseignement de base, du secondaire, de l’ Enseignement des métiers,de la Formation professionnelle et de l’Alphabétisation, en lieu et place de M.Séverin BUZINGO.
M. Damas NTAWUHORAKOMEYE, nommé expressément pour trouver une solution à ce problème fin de l’année dernière (2012), demande aux administratifs à la base de tout mettre en œuvre pour aider à lutter contre ces abandons…
Les autorités rassurent et disent, avec raison,  qu’en province de Muramvya, il est heureux de constater que depuis 2006, ont à enregistrer un effectif très importants d’éleves. Les écoles du Primaire,secondaire,technique publique, et du professionnelle sont inexorablement plus nombreuses que sous la Dictature. Les taux net de scolarisation au primaire croissent d’année en année …

La province Muramvya se trouve au centre du Burundi. Elle compte 5 communes : Muramvya, Kiganda, Rutegama, Mbuye, et Bukeye. Autrefois, elle était la capitale du Royaume millénaire de l’Urundi (Burundi), sous la dynastie des Baganwa Barundi, qui s’est éteinte en 1966 par le Coup d’Etat des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya).

DAM, NY, AGNEWS, le 28 février 2013.

Facebook Comments