Mme Janvière Ndirahisha, ministre burundaise de l’Education ( Photo : RTNB 2017 )

Burundi : Réprimande face à une pratique injuste à l’école

Share Button
Mme Janvière Ndirahisha, ministre burundaise de l’Education ( Photo : RTNB 2017 )

Mme Janvière Ndirahisha, ministre burundaise de l’Education ( Photo : RTNB 2017 )

EDUCATION – La demande aux parents des élèves de l’école fondamentale de frais financiers pour les activités sportives est une injustice remarquée et réprimée par la Ministre burundaise de l’EDUCATION

A Bujumbura,ce mercredi 10 janvier 2017, Mme Ndirahisha Janvière, Ministre burundais de l’Education nationale, a réprimandé la pratique de certains directeurs d’écoles fondamentales qui demande aux parents des élèves des frais pour les activités sportives.

Il n’existe aucune ordonnance ou règlement approuvant cette pratique. Ainsi, Mme Ndirahisha informe les parents concernés qu’ils doivent refuser de payer ce montant de 1.000 BIF et demande à tous les établissements scolaires burundais de respecter les différentes ordonnances en matière de contribution des parents pour la scolarisation des enfants.

La SOCIETE des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

La SOCIETE des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

Au Burundi, traditionnellement,la CORPORATION TUTSI ( une des 4 corporations sociales, politiques, et économiques de l’ETAT -INGOMA Y’ABARUNDI – ) s’occupait de la GESTION de l’ETAT. Le TUTSI est celui qui travaille pour l’ETAT en veillant à ce que le système étatique fonctionne avec JUSTESSE ( cfr. Bonne gouvernance ). Mme Ndirahisha Janvière, tel le TUTSI, réprime un comportement d’INJUSTICE, remarqué dans son secteur de l’EDUCATION.

L' ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

L’ ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le samedi 13 janvier 2018

Facebook Comments