Burundi : Que l’ETAT fournisse les vivres aux écoles à internat

Share Button
Burundi : Que l'ETAT fournisse les vivres aux écoles à internat ( Photo : ABP  2017 )

Burundi : Que l’ETAT fournisse les vivres aux écoles à internat ( Photo : ABP 2017 )

EDUCATION – Selon les ECOLES, l’ordonnance ministérielle N° 610/1300 du 5 septembre 2017 ne fonctionne pas bien sur terrain.

A Bujumbura, ce lundi 20 novembre 2017, M. Ndayizigiye Alphonse, Directeur du lycée – Clarté Notre Dame – de Vugizo, a demandé, au nom des autres directeurs d’ECOLES au Burundi, pour des raisons budgétaires, au Ministère Burundais de l’Education, de garder les subsides liés aux entrées du MINERVAL et à la place de fournir les vivres aux écoles à internat.

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Pour M. Ndayizigiye, la faute est à l’ordonnance ministérielle N° 610/1300 du 5 septembre 2017, qui n’a pas bien pensé aux conséquences pratiques … Ce dernier a dispensé du Minerval les élèves du cycle fondamental, et a fixé respectivement à 15.000 BIF ( à 9 USD ) le coût trimestriel du Minerval des élèves internes, et à 7.000 BIF ( 4 USD ) par trimestre pour les étudiants externes.
Les entrées pour les établissements scolaires burundais étant étouffées, la conséquence budgétaire est simple. Les subsides accordés par l’Etat ( INGOMA ) aux écoles à régime d’internat ne couvrant pas les besoins réels alimentaires des élèves internes, les établissements scolaires burundais deviennent endettés envers les fournisseurs de vivres. Ces fournisseurs de vivres stoppent dès lors leurs livraisons pendant que l’ établissement scolaire poursuit son remboursement de dette … Ce système ne fonctionne pas bien.

La SOCIETE des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

La SOCIETE des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

Au Burundi, la faute est à la CORPORATION DES GESTIONNAIRES DE L’ETAT DES BARUNDI -TUTSI- ( LE CONSEIL DES MINISTRES ) qui a décidé et fait réaliser cette ORDONNANCE sans vérifier si elle était VRAIE, JUSTE, ET HARMONIEUSE, principe exigé par LA CORPORATION DES SAVANTS-CHERCHEURS DE L’ETAT DES BARUNDI – TWA . Selon M. Ndayizigiye, cette ordonnance n’est pas juste !

L’ ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

Les Directeurs d’établissements scolaires publiques, qui, eux aussi, font partis DES GESTIONNAIRES DE L’ETAT DES BARUNDI -TUTSI-, prenant par l’absurde leurs congénères, proposent que l’ETAT -INGOMA-, dont les TWA s’occupent de réguler, finance directement les repas des élèves INTERNES avec les entrées des MINERVALS SCOLAIRES, décidées suite à CETTE ORDONNANCE qui doit être RÉGULÉE d’urgence.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le samedi 25 novembre 2017

Facebook Comments