Le président burundais Pierre Nkurunziza et le président ougandais Yoweri Museveni à Bujumbura, le 14 juillet 2015. © RFI/Sonia Rolley

Burundi : Le médiation du dialogue inter burundais externe à Bujumbura

Share Button
Le président burundais Pierre Nkurunziza et le président ougandais Yoweri Museveni à Bujumbura, le 14 juillet 2015. © RFI/Sonia Rolley

Le président burundais Pierre Nkurunziza et le président ougandais Yoweri Museveni à Bujumbura, le 14 juillet 2015.
© RFI/Sonia Rolley

SECURITE, GEOPOLITIQUE – Le médiation du dialogue inter burundais externe à Bujumbura pour faire le point.

A Bujumbura, ce mardi 15 août 2017, M. Ndikumana Jean de Dieu, secrétaire permanent au ministère burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, a informé de la présence, pour un “court” séjour au Burundi, de l’ équipe du bureau du médiateur du dialogue inter burundais externe, en vue de s’entretenir avec les autorités burundaises.

Au Burundi, ce processus externe du dialogue interburundais est né suite à l’echec du Coup d’Etat militaire du mercredi 13 mai 2015, organisé par les USA ( OBAMA + SOROS ), la Belgique, la France, le Rwanda, et le réseau HIMA burundais de l’ancien dictateur Hima BUYOYA Pierre.
En plaçant à la tête de ce dialogue externe imposé, Mze MUSEVENI, président de l’Ouganda, ces pays OCCIDENTAUX et réseau ennemis des BARUNDI, espèrent une réintégration du réseau HIMA burundais dans les institutions Barundi, afin de préserver leur chance dans leur GUERRE GÉOPOLITIQUE dans les Grands lacs africains contre la Chine. En effet, les HIMA dans cette région ont pour fonction, pour les occidentaux, d’y perpétuer l’insécurité afin de mettre à mal – le projet chinois de la route de la soie qui débute dès 2020 -.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 17 août 2017

Facebook Comments