Burundi : 56 ans après l’assassinat mystérieux du Prince Rwagasore

Share Button
Burundi : 56 ans après l’assassinat mystérieux du Prince Rwagasore ( Photo : RTNB 2017 )

Burundi : 56 ans après l’assassinat mystérieux du Prince Rwagasore ( Photo : RTNB 2017 )

SOCIETE, GEOPOLITIQUE, HIMA, BARUNDI – La commémoration du 56 ème anniversaire de l’assassinat du Prince Rwagasore Louis, héros de l’Indépendance du Burundi, le vendredi 13 octobre 1961.

A Bujumbura, ce vendredi 13 octobre 2017, le Burundi, représenté par S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire Président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ou http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ] , a commémoré le 56ème anniversaire de l’assassinat, par les ennemis des Barundi, du Muganwa ( Prince ) Rwagasore Louis, héros de l’Indépendance du Burundi, le vendredi 13 octobre 1961.

Burundi : 56 ans après l’assassinat mystérieux du Prince Rwagasore ( Photo : RTNB 2017 )

Burundi : 56 ans après l’assassinat mystérieux du Prince Rwagasore ( Photo : RTNB 2017 )

Les cérémonies ont débuté par une messe en sa mémoire à la cathédrale Regina Mundi, dirigée par Mgr. Ngoyagoye Evariste, archevêque de Bujumbura.
Après la messe en la mémoire du Prince louis Rwagasore, les cérémonies se sont poursuivi au mausolée du Prince Louis Rwagasore sur la colline Kiriri de la commune Mukaza, où le chef d’Etat a fait le traditionnel dépôt de gerbe de fleurs.
Les cérémonies, en ce jour férié, se sont déroulées sur tout le territoire national du Burundi.

Burundi : 56 ans après l’assassinat mystérieux du Prince Rwagasore ( Photo : RTNB 2017 )

Burundi : 56 ans après l’assassinat mystérieux du Prince Rwagasore ( Photo : RTNB 2017 )

Au Burundi, le mystère de l’assassinat de Feu RWAGASORE est similaire, pour ceux qui l’ont vécu en direct, à celui de l’assassinat de Feu NTARYAMIRA Cyprien avec le Président du RWANDA en 1994. Les Barundi savent qui l’ont assassiné… Ainsi au delà de la thèse géopolitique, qui accuse la Belgique et son complice Grec (Jean Kageorgis), reprise par les auteurs comme M. Guy POPPE , ancien journaliste du VRT. Il y a ce qu’explique les Barundi qui ont vécu cet assassinat. La thèse du conflit entre HIMA et BARUNDI (INGOMA Y’UBURUNDI ) est privilégiée. Au Burundi, de nombreux auteurs Barundi, dont KIRARANGAYA Boniface Fidel, dans La Vérité sur le Burundi ; NTIBANTUNGANYA Sylvestre, dans Démocratie(une)pour tous les burundais (I,II); l’historien Professeur NSANZE Augustin, dans Burundi Contemporain fin de l’Etat Nation ; et  SINDAYIGAYA Jean Marie, dans Burundi : 4 décennies de crimes contre l’Humanité, ont rapporté la vérité des Barundi vis à vis de cet assassinat de Feu Rwagasore, fils de Feu le Mwami Mwambutsa Bagiricenge. Pour comprendre cette thèse Barundi sur l’assassinat de Feu RWAGASORE, il faut connaître que :

De gauche à droite, Feu le muganwa (prince) Louis RWAGASORE (assassiné en 1961), son frère Feu Charles NDIZEYE ex- NTARE V (assassiné en 1972 par MICOMBERO), le Mwami (Roi) MWAMBUTSA IV Bangiricenge ( mort en exil le 26 avril 1977).

De gauche à droite, Feu le muganwa (prince) Louis RWAGASORE (assassiné en 1961), son frère Feu Charles NDIZEYE ex- NTARE V (assassiné en 1972 par MICOMBERO), le Mwami (Roi) MWAMBUTSA IV Bangiricenge ( mort en exil le 26 avril 1977).

1/ Le conflit entre BARUNDI et HIMA remonte au 15ème siècle où NTARE RUTSHASI, de la dynastie des BAGANWA ( issue de l’alliance des BAHANZA, des BAJIJI , et des BASHUBI ) a livré une GUERRE DE 10 ANS contre le Roi des HIMA, RUHINDA. ( SOURCE cfr. Burundi face à la Croix et à la Bannière, BARANYANKA Charles ). Depuis cette période, 2 corporations Barundi sont interdites aux clans (familles) HIMA : 1.1 / Les HIMA ne peuvent pas être TUTSI chez les Barundi ; 1.2 / et les HIMA ne peuvent pas être incorporés auprès du MWAMI des Barundi.

2/ L’annexion du BUGESERA ( fin du 18ème siècle ), par le Burundi et le Rwanda ( SOURCES cfr. Alexis Kagame et Burundi face à la Croix et à la Bannière, BARANYANKA Charles ), qui a fait que de nombreux clans (familles) comme celles les Bahondogo, les Banyakarama et les Benengwe, ont gardé une dent contre les BARUNDI. INGOMA Y’UBURUNDI a pris leurs femmes et en a fait des épouses pour le MWAMI. Ces clans, au départ issus de captifs de guerre, ont été permis de pouvoir s’incorporer dans la corporation TUTSI des BARUNDI.

3/ Le conflit interne des BARUNDI ou d’- INGOMA Y’UBURUNDI – entre BEZI ( descendance de MWEZI GISABO ) et BATARE ( c’est à dire les enfants de NTARE RUGAMBA ). Pour rappel, Feu GISONGA ( MWEZI GISABO ) avait trahi ses frères RWASHA et BIRORI qui lui avait permis – par COUP D’ETAT – de devenir MWAMI à la place du prétendant légitime de Feu NTARE RUGAMBA. Ainsi Feu GISONGA, au pouvoir devenu MWAMI MWEZI GISABO, privilégiera ses oncles MATERNELLES ( des Benengwe ), c’est à dire les frères de la MWAMIKAZI Vyano (sa mère), dont Ndabazi, au détriment de ses frères qui seront dépouillés matériellement. ( SOURCE cfr. Burundi face à la Croix et à la Bannière, BARANYANKA Charles )

4/ L’Histoire des Basafu ( ce clan HIMA exterminé après avoir tenté de renverser les BARUNDI ) ( SOURCE cfr. Burundi face à la Croix et à la Bannière, BARANYANKA Charles )

5/ NTIRUHWAMA Jean est le maître d’œuvre de la REVOLUTION HIMA, où ce stratège politique arrive à rassembler tous les mécontents de l’Histoire du Burundi contre la Monarchie des BARUNDI ( celle de l’alliance BAHANZA-BAJIJI-BASHUBI, appelée BAGANWA ), en les mettant, au niveau GEOPOLITIQUE, au service de l’ouverture du PROJET FRANCAIS DE DE GAULE afin de permettre à la FRANCE et aux USA de mettre un pied dans cette AFRIQUE DES GRANDS LACS aux mains de la seule BELGIQUE. Cela se fera en 2 temps :

5.1/ NTIRUHWAMA Jean, début des années 1960, enfant CHOUCHOU de l’Eglise CATHOLIQUE BELGE, se rapprochant de Feu RWAGASORE et devenant Ministre de l’intérieur, envoie des jeunes Burundais issue des clans des mécontents surtout des HIMA en formation à SAINT CYR en FRANCE.

5.2/ NTIRUHWAMA Jean, par intrigues superposées, commence son PROJET REPUBLICAIN ( projet Français ) de FAIRE DISPARAÎTRE LA MONARCHIE INGOMA Y’UBURUNDI ( en pensant à faire renaître au Burundi – INGOMA YA RUHINDA -, Mwami y’abahima ), avec objectif finale la mort de Feu MWAMBUTSA BAGIRIGENCE :

5.2.a ) Assassinat de Feu RWAGASORE, en faisant accuser les BATARE, qui seront pendus :
La personne qui avait répandu cette rumeur ( comme quoi l’assassinat avait été orchestré par les BATARE, en jouant sur le conflit BATARE/BEZI  ) dès les premières heures, était M.Jean Ntiruhwama (un Muhima), selon les gens de cette époque ( cfr. Le message radio ). M. Jean Ntiruhwama, d’après une personne qui était présente ce jour-là, était au dîner à l’hôtel Tanganyika, et c’était lui qui avait indiqué à Feu Rwagasore où s’asseoir autour de la table ( “la place du Mort” ? ) … [ http://burundi-agnews.org/genocide/burundi-52-ans-apres-lassassinat-de-feu-rwagasore/ ]
5.2.b ) Assassinat du frère de Feu MWAMBUTSA BAGIRICENGE, Feu KAMATARI Ignace le mercredi 27 mai 1964, dont NTIRUHWAMA Jean et son entourage utilisent pour faire accuser la FAMILLE ( les clans royaux ) de son entourage ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Ignace_Kamatari ).
Tous les chefs TRADITIONNALISTES ( issus de l’ALLIANCE BAGANWA -BAHANZA/BAJIJI/BASHUBI -, les  BATUTSI BARUNDI originaux, véritables ossatures du Royaume  ) vont être assassinés en 1965, par les parachutistes de SAINT CYR de retour au Burundi ( SOURCES cfr. SINDAYIGAYA, NSANZE )
5.2.c ) Utilisation du jeune -naïf- Feu NDIZEYE Charles, fils de Feu MWAMBUTSA, pour donner le COUP de grâce à la MONARCHIE. NTIRUHWAMA Jean et son entourage intronise le jeune Feu NDIZEYE Charles en NTARE V puis 1 mois après ils déclarent la REPUBLIQUE. Feu NDIZEYE Charles sera assassiné par le HIMA MICOMBERO en 1972.
5.2.d ) Craint par son entourage HIMA pour son génie politique ayant conduit à la fin de la Monarchie millénaire des BARUNDI , NTIRUHWAMA Jean sera écarté du pouvoir. Mais, grâce à lui, les HIMA gouverneront le Burundi jusqu’en 2005. Le mercredi 13 mai 2015, les HIMA tenteront un retour avec les mêmes acteurs géopolitiques qu’entre 1960 et 1966, c’est à dire la FRANCE, les USA + le petit nouveau venu la BELGIQUE. Cette tentative échouera face aux Barundi …

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le samedi 14 octobre 2017

Facebook Comments