Burundi: 2017 a été l’année de Entrepreneurs Barundi, HUTU


Warning: Illegal string offset 'filter' in /home2/wab22q0aa3tu/public_html/wp-includes/taxonomy.php on line 1409
Share Button
Photo : BDIAGNEWS 2018

Photo : BDIAGNEWS 2018

 PRODUCTION NATIONALE (HUTU) –   2017 a été l’année des ENTREPRENEURS BARUNDI. Les jeunes Barundi entreprennent de plus en plus …

A Bujumbura, ce dimanche 11 février 2018, les correspondants d’AGnews ( Africa Generation News), basés à New-York-Bruxelles et à Bujumbura, comme cela depuis déjà 2005, vous proposent quelques extraits du bilan – Burundi : Un an par le trou de la serrure – , reprenant une analyse se basant sur les actions plurisectorielles ( relatées par l’État, les citoyens burundais, les média publiques-privés, les associations burundaises ou autres, et les ONGS ) qui se sont déroulées au Burundi ( ou à l’étranger concernant le Burundi ) pour la période de janvier 2017 à décembre 2017.

Voici ce que l’année 2017 écoulée a révélé concernant la Corporation de Production des Barundi, appelée HUTU. C’est à dire ce que les HUTU ou BAHUTU BARUNDI ont réalisé en 2017 : – http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2018/02/bdi_burundi_bilan_PRODUCTION_HUTU_2017_agnews.pdf

Photo : BDIAGNEWS 2018

Photo : BDIAGNEWS 2018

Les métiers – HUTU –  qui ont le plus produit en 2017 au Burundi sont : LES ENTREPRENEURS , LES CAFEICULTEURS, LES AGRICULTEURS, LES ELEVEURS, LES BANQUIERS, LES MINEURS, LES COMMERÇANTS, LES CHAUFFEURS ( TRANSPORTEURS), LES ENSEIGNANTS, ET LES ARTISANS.

2017 a été l’année des ENTREPRENEURS BARUNDI. Les jeunes Barundi entreprennent de plus en plus. Cela est une très bonne nouvelle pour l’économie burundaise, à 2 ans des débuts de la ROUTE DE LA SOIE, qui dynamiseront économiquement tout le continent Africain.

Les cafetiers et les agriculteurs de manière générale demeurent une valeur certaine, notamment en ce qui concerne la création d’emploi.

Le métier de commerçants  devient très intéressant avec le nombre de marchés locaux qui ont été construits ces dernières années. Toutefois, peu de commerçants franchisent encore le pas pour exporter la PRODUCTION excédentaire des BARUNDI.

La fonction d’enseignant est fort demandée au Burundi ces 10 dernières années avec le nombre important d’écoles qui ont été bâties.

Les  banquiers ont été fort sollicités en 2017.

Photo : BDIAGNEWS 2018

Photo : BDIAGNEWS 2018

Au Burundi, en 2017, l’essentiel de la PRODUCTION  est demeuré liée aux SECTEURS TERTIAIRE ET PRIMAIRE. De manière très succinct,  les HUTU BARUNDI en 2017 étaient des Agriculteurs  et des Entrepreneurs.

La SOCIETE des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

La SOCIETE des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

L’Esclavage et la Colonisation, ce dernier particulièrement pour le Burundi, ont brisé l’organisation traditionnelle socio-économique des pays africains. En Afrique, avant le 15ème siècle, il n’y avait pas de chômage ! L’Africain est communautaire et non individuel (capitalisme). Au Burundi par exemple, autrefois, lorsque l’on était jeune chez les Barundi, comme chez d’autres peuples Africains de manière générale, entre 14 et 21 ans ( peut être même avant ), on intégrait une des 4 corporations socio-économiques. Ces CORPORATIONS étaient à la fois – l’ECOLE d’aujourd’hui- mais aussi – l’EMPLOI ou le MÉTIER, la PROFESSION – . La Corporation de PRODUCTION des BARUNDI est une des 4 corporations du BURUNDI. Elle est appelée HUTU et ses membres peuvent être désignés comme HUTU ou BAHUTU (au pluriel). Elle reprend tous les métiers qui produisent (pour) dans le pays : agriculteurs, éleveurs, chasseurs, commerçants, entrepreneurs, pécheurs, et artisans [ forgerons, tisserands, potiers, orfèvres etc.] etc.

L' ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

L’ ORGANISATION des BARUNDI ( Photo : AGNEWS 2017 )

La CORPORATION DE PRODUCTION DES BARUNDI -HUTU- a pour fonction de PRODUIRE LA VERITABLE RICHESSE DU BURUNDI.

 

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le dimanche 11 février 2018

Facebook Comments