Burundi: Retour massif de Fonctionnaires et Agents de l’Etat qui s’étaient exilés – réfugiés

Share Button
 Mme Annonciata SENDAZIRASA,  ministre en charge de la fonction publique

Mme Annonciata SENDAZIRASA, ministre en charge de la fonction publique

A Bujumbura, au cours de cette semaine du lundi 13 juillet 2015 à dimanche 19 juillet 2015, de nombreux fonctionnaires et des agents de l’Etat qui s’étaient exilés temporairement au Rwanda, en Ouganda, ou en Europe, plus particulièrement,  rentrent massivement au Burundi.

Des femmes, des enfants, des jeunes et quelques hommes sont venus se faire enregistrer comme réfugiés au HCR ( Photo - iwacu-burundi.org )

KIGALI : Des femmes, des enfants, des jeunes et quelques hommes sont venus se faire enregistrer comme réfugiés au HCR ( Photo – iwacu-burundi.org )

Conformément à l’article 104 du statut général des fonctionnaires,  Mme Annonciata SENDAZIRASA,  ministre en charge de la fonction publique, a demandé  à ces fonctionnaires et agents de l’Etat d’aller chercher un document au Ministère de la solidarité, montrant qu’ils avaient réellement fui le pays afin qu’il puisse réintégrer leurs postes d’attaches. Mme Annonciata SENDAZIRASA a souligné néanmoins que la rémunération pendant les mois d’absence pour ces fonctionnaires ou agents de l’Etat ne pourra pas être perçus pour cette période non prestée.

La plupart avouent qu’ils étaient partis et avaient demandé asile a l’étranger parce qu’il avait entendu par l’un ou l’autre membre de la famille qu’un renversement de pouvoir ” Coup d’Etat militaire” était en cours au Burundi pour le mois de mai 2015. C’est suite au lancement de la Révolution de Couleur à la sauce Burkinabé au Burundi à partir du mois d’avril 2015 par les USA, la France et la Belgique, que, pris de peur, ces fonctionnaires avaient préféré fuir le pays en attendant que la tempête passe…  Et, puis, certains avaient  eu la promesse d’avoir rapidement leur dossier HCR en ordre, pour espérer s’en aller vers  le Canada, les USA ou l’Europe.  Cela n’a pas été le cas. Bons nombreux d’entre eux ont dépensé toute leur petite fortune à vivre dans des conditions misérables. Ainsi, ils ont préféré rentrer …

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 19 juillet 2015

Facebook Comments