Burundi: Pierre Buyoya et les 26 ans du génocide de Ntega Marangara

Share Button

Le Dictateur Pierre BUYOYA et le Génocide de NTEGA MARANGARA (1988)

Le Dictateur Pierre BUYOYA et le Génocide de NTEGA MARANGARA (1988)

En août 1988, il y a 26 ans le Burundi connaissait un véritable génocide sans précédent : Ntega Marangara.  Près de 150 000 Barundi Bahutu avaient été massacrés subissant en quelques semaines la fougue du Dictateur Hima  Pierre Buyoya. Le gouvernement du Dictateur BUYOYA d’alors, dont  M. Cyprien Mbonimpa, admettaient  la mort de 5000 citoyens ou plus.  Il s’agit d’un génocide car ce sont les Bahima burundais (au Pouvoir) qui ont exterminé les Bahutu Barundi.

Aujourd’hui, le Burundi est entrain de  mettre en place une Commission nationale Vérité Réconciliation CnVR  dont l’objectif premier sera de revenir sur les crimes ( Génocide/Régicide ) commis sous la Dictature féroce des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, Buyoya). Alors que l’ancien Dictateur  Pierre Buyoya ( sénateur à vie) est en proie de devenir Secrétaire Générale de l’OIF, il est impératif que ceux qui souhaitent lui gratifier de ce poste, se souviennent avec les victimes de NTEGA MARANGARA   …

Photo du Génocide de Ntega Marangara au Burundi en 1988 ( Voir collection photo : http://ntega-marangara.populus.org/pix/5 )

Photo du Génocide de Ntega Marangara au Burundi en 1988 ( Voir collection photo : http://ntega-marangara.populus.org/pix/5 )

Revenons un instant avec les journalistes qui couvraient ce génocide commis contre les Bahutu Barundi en août 1988  dans les provinces de Ngozi et de Kirundo  par le Dictateur Buyoya …

Au Burundi, depuis 1965 et l’instauration de la République en 1966, jusqu’en  2003 ( fin de la guerre civile), les Barundi ont vécu un des régimes dictatoriaux des plus sanglants que le monde ait connu au 20 ème siècle. La dictature des Bahima Barundi (Micombero, Buyoya, et Bagaza) a fait près de 4.5 millions de victimes parmi les Bahutu Barundi (dont des Batutsi et des Baganwa).

DAM, NY, AGNEWS, le 15 août 2014

Facebook Comments