Burundi : Les musulmans ont fêté l'AÏD ou Fête du mouton ( Photo : RTNB 2017 )

Burundi : Les musulmans ont fêté l’AÏD ou Fête du mouton

Share Button
Burundi : Les musulmans ont fêté l'AÏD ou Fête du mouton ( Photo : RTNB 2017 )

Burundi : Les musulmans ont fêté l’AÏD ou Fête du mouton ( Photo : RTNB 2017 )

RELIGION, PHILOSOPHIE, SOCIETE – Les musulmans Barundi ont fêté l’AÏD ou la fête du Mouton dans la joie et dans la bonne humeur à travers tout le pays.

Au Burundi, ce vendredi 1 septembre 2017, les Musulmans du Burundi ont fêté dans la joie et la bonne humeur l’AÏD ou fête du mouton.

A Makamba ( au Sud du Burundi ), Sheikh Kajandi Sadiki, représentant de la Communauté Musulmane du Burundi (COMIBU), a rappelé que cette fête commémore le sacrifice d’IBRAHIM ( ABRAHAM ) – un mouton à la place d’un de ses fils – sur ordre d’ALLAH ou IMANA. ABRAHAM est le patriarche du PEUPLE SEMITE ( HEBREUX et ARABES ), initié au MONOTHEISME en EGYPTE vers 2.000 avant notre ère. A cette occasion, l’ETAT du Burundi a donné 10 tonnes de riz à la COMIBU.

A Bujumbura, au terrain de Nyakabiga et à l’ETALIBU Buyenzi, M. Kassim Jaffar, porte parole de la COMIBU, a fait savoir que cette fête, qui avait lieu dans tout le pays,  marquait aussi l’unité entre les musulmans, c’est à dire les êtres soumis à ALLAH ou IMANA. Des messages de partage, d’amour et de cohésion social ont été longuement prononcés …

Le Burundi est un des seuls pays au monde où les Musulmans bénéficient, pour leurs fêtes, des jours fériés.

Les Barundi sont un PEUPLE d’ESPRIT, avec l’UNIVERS comme PARADIGME. Le monothéisme est né dans les Grands Lacs Africains vers 15.000 avant notre ère, par l’observation de notre UNIVERS et de ses composantes, en découvrant les lois de la Nature ou de notre UNIVERS ( c’est à dire les PAROLES DIVINES ). Ce qui a créé ou est à l’origine de cet UNIVERS fut appelé X. Ce fut la découverte de l’inconnu du 1er degré mathématique dans le monde. Adaptes du langage symbolique,depuis 80.000 avant notre ère, les Barundi rendront le X mathématique ou cosmologique en -IMANA- ou – DIEU cosmogonique -.
La migration des Barundi a répandu, en suivant le cours du NIL depuis sa source, ce monothéisme jusqu’en EGYPTE ( et au delà ) en passant par le SOUDAN ( NUBIE ), par l’intermédiaire des ANOUS ( ABANTOU = LES HUMAINS ). Les Barundi ont amené avec eux : IMANA ( Dieu ) et le Mythe de KIRANGA. De 9.000 avant notre ère jusque 3.200 avant notre ère, une Dynastie de ANOUS régnera en Egypte ( La Dynastie des NAGADA ). Il s’agissait des héritiers d’HORUS, fils d’ISIS ET OSIRIS (MYTHE), qui mettaient en avant DIEU dans leur ROYAUME. Grâce à la découverte de l’ECRITURE ( le MEDOU NETER – parole divine – ou HYEROGLYPHE vers 3.500 avant notre ère), les EGYPTIENS écriront vers 2.800 avant notre ère le 1ER LIVRE SACRE au monde : la BIBLE SACRE DES NOIRS ( cfr. Textes des pyramides : le livre des morts ou livre de la RESURECTION ). Ce livre SACRE DES NOIRS sera la source pour l’Hindouisme (-1.600 av.JC ), le judaïsme ( entre -1200 av.JC et 500 av.JC  ) , le Bouddhisme (- 500 av.JC ), le Catholicisme ( 300 ap.JC ) ; l’Islam (600 ap.JC). Jusque 1.200 avant notre ère en Egypte, on aura encore des traces des Barundi dans les noms des Pharaons : RAMES II ou RAMESOU MARYIMANA ; AKHENATON ou AMENHOTEP ou IMANAHOTEP ; TOUTANKAMON ou TURAGIRIMANA. L’institution barundi des BAHANUZI ( prophète ) a aussi inspiré L’Égypte avec l’institution du GRAND PRÊTRE D’AMON.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le lundi 4 septembre 2017

Facebook Comments