Burundi – dialogue interburundais : Kirundo / Bugabira – La formation patriotique aux forces de défense et de sécurité ( Photo : CNDI 2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Kirundo / Bugabira – La formation patriotique aux forces de défense et de sécurité

Share Button
Burundi – dialogue interburundais : Kirundo / Bugabira – La formation patriotique aux forces de défense et de sécurité ( Photo : CNDI 2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Kirundo / Bugabira – La formation patriotique aux forces de défense et de sécurité ( Photo : CNDI 2016 )

A Kirundo, en commune Bugabira , le jeudi 27 octobre 2016,  Mgr Justin Nzoyisaba, président de la Commission Nationale de Dialogue Interburundais (CNDI)  ont été reçu par Mme Renée Mukandori, administrateur ( ou administratrice ) de la commune Bugabira , dans le cadre d’une journée du dialogue interburundais à l’intention des citoyens de cette localité.

 Burundi – dialogue interburundais : Kirundo / Bugabira – La formation patriotique aux forces de défense et de sécurité ( Photo : CNDI 2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Kirundo / Bugabira – La formation patriotique aux forces de défense et de sécurité ( Photo : CNDI 2016 )

Mme Renée Mukandori avait rassemblé près de 500 de citoyens de Bugabira   venus échanger sur l’évolution du Burundi ces 56 dernières années.

Puis, pour débuter, l’Abbé Pascal Niyonkuru, membre de la CNDI, a planté le décor : “… Le constat est que de 1961 à 2015, les élections ont été caractérisées par l’insécurité et des perturbations notoires. La plupart des leaders comme le prince Louis Rwagasore, Pierre Ngendandumwe, Melchior Ndadaye ( qui était originaire de cette localité ) et d’autres ont été assassinés. La grande question qui se pose ici est de savoir s’il se produira toujours de l’insécurité chaque fois qu’il y aura des élections au Burundi … “.  Ainsi l’abbé Niyonkuru a ouvert le dialogue interburundais en commune Bugabira .

Voici les grandes lignes de ce qui en ressort, c’est à dire ce que veulent les habitants de la commune  Bugabira     :

– La révision de la Constitution burundaise en certains de ses articles ;
– La demande majoritaire de la suppression de l’Accord d’Arusha et minoritaire de sa sauvegarde;
– Le retrait de l‘agrément à tous les partis politiques sans militants;
– La formation au patriotisme des forces de défense et de sécurité afin de stopper l’esprit des coups d’Etat ;
– La fin des mandats politiques à haute responsabilité pour les Bi-Nationaux ;
– L’abolition de la limitation de mandat concernant le Président ;
– La mise en place de mandat de 7ans ou  de 10 ans ;
– La restauration de la peine de mort ;
– La suppression des organisations de la société civile qui dévient de leurs missions ( la problème de la société civile qui travaille pour les forces exogènes );
– La punition pour les partis politiques qui se retirent des élections avant l’échéance;
– La justice transparente et indépendante;
– La mise en place d’une politique démographique;
– La mise en place d’une politique d’emploi pour les jeunes ;
– La fin des mandats de sénateurs à vie pour les anciens présidents non élus ;
– La CVR fasse vite son travail ;
– La CNDI dialogue aussi avec la diaspora et les réfugiés ;
– Etc.

 Burundi – dialogue interburundais : Kirundo / Bugabira – La formation patriotique aux forces de défense et de sécurité ( Photo : NYAMWERU Anicet 2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Kirundo / Bugabira – La formation patriotique aux forces de défense et de sécurité ( Photo : NYAMWERU Anicet 2016 )

Au Burundi, après le tour des provinces, des partis politiques et d’autres groupes organisés, le dialogue interburundais est actuellement organisé dans les 119 communes du pays…

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 1 novembre 2016

Facebook Comments