Burundi: Société civile burundaise - Mkapa doit respecter les résolutions 2248 et 2279 de l'ONU ( Photo : RTNB )

Burundi: Société civile burundaise – Mkapa doit respecter les résolutions 2248 et 2279 de l’ONU

Share Button
Burundi: Société civile burundaise - Mkapa doit respecter les résolutions 2248 et 2279 de l'ONU ( Photo : RTNB )

Burundi: Société civile burundaise – Mkapa doit respecter les résolutions 2248 et 2279 de l’ONU ( Photo : RTNB )

La société civile burundaise demande au facilitateur Mkapa de respecter les résolutions 2248 et 2279 du Conseil de sécurité des Nations Unies dans le dialogue inter-burundais.

A Bujumbura, ce mardi 14 Juin 2016,  la société civile burundaise, représentée par la Plateforme intégrale de la Société civile (PISC-Burundi) et le CAPES,  se dit très déçu et inquiet et voudrait porter à la connaissance de la communauté burundaise et internationale qu’elle n’est pas d’accord avec la démarche du Co-Facilitateur de la Communauté East Africaine (EAC) dans le dialogue inter burundais, l’ex Président de la Tanzanie, M. Benjamin MUKAPA, qui a rencontré  le week-end derniers à Bruxelles des perturbateurs burundais  – Le CNARED – [ http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-offensive-usa-ue-imposer-le-cnared-force-politique-exogene-burundaise/ ] qui ne représente rien au niveau des rapports de forces politiques dans le pays et surtout qui travaillent pour les intérêts de la Belgique, de la France, et des USA …

C’est au travers d’un communiqué que cette plateforme de société civile burundaise  s’est exprimée contre la démarche  du facilitateur M. Benjamin MUKAPA.
AGnews a rencontré une des personnes de cette plateforme à Bujumbura. Elle disait : ” La France et la Belgique sont en guerre en Syrie et en Irak contre les Islamistes. Des Islamistes viennent de tuer 2 policiers en France. Est ce que l’Union Européenne organise des pourparlers entre les Islamistes et la France pour stopper l’insécurité qui sévit en France et en Belgique ces derniers temps ?    Pourquoi aux Barundi, on voudrait qu’ils négocient avec des gens qui leur ont déclaré la guerre en leur faisant un Coup  d’Etat militaire qui Dieu merci a échoué et surtout en organisant des actes terroristes sur Bujumbura ? … “.

Au Burundi, le PISC-Burundi et le CAPES demandent : 1 –  au facilitateur MPAKA  de respecter  les résolutions 2248 et 2279 du Conseil de sécurité des Nations Unies qui écartent de ce dialogue inter-burundais ce type d’individus violents ; et  2 –  au gouvernement de  faire respecter le choix du peuple burundais en mettant en avant le dialogue inter-burundais qui a lieu actuellement au Burundi avec  Commission Nationale du Dialogue Inter burundais (CNDI). La CIRGL – ICGLC ( International Conference on the Great Lakes Region ) , au Sommet à Luanda en Angola ( 14/06/2016 ), a insisté sur le fait que la facilitation de l’East African Community EAC sous l’égide  MKAPA et MUSEVENI, doit respecter l’autorité légitime de Bujumbura.

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 15 juin 2016

Facebook Comments