Burundi: Dénonciation du tribalisme dans les ONG.

Share Button

La Ligue ITEKALes journalistes du sérieux journal – Le témoin Nyabusorongo ( nyabusorongo.org )- révèlent après une enquête fouillée,  la dérive  du tribalisme dans les ONG burundaises.
Selon un sociologue burundais, M. Pierre Claver Nahimana : "  Le phénomène s'explique sur le fait que, pendant la dictature des Bahima  les enfants du système avaient l'Etat qui leur garantissaient le travail. Aujourd'hui, les enfants de la dictature des Bahima burundais  ont migré  en grand nombre dans les associations ou ONG.
Par exemple, le problème que cela provoque à l'intérieur du pays surtout avec une organisation comme ITEKA   est que ce sont des Bahima burundais qui vont expliquer les Droits de l'Homme à des Barundi (majoritairement Bahutu) dont leur système a écarté pour raison tribal.  Pour qu' un étranger comprenne, c'est comme si dans les Kiboutzim en Israël  après la seconde guerre mondiale, des Allemands (dont certains fils de Nazi) auraient été envoyés pour parler de Droits de l'Homme …  Il s'agit d'une situation embarrassante ! "
Pour rappel,  la Dictature des Bahima  (Buyoya, Bagaza, Micombero) , c'est  en 40 ans de temps, 4.5 millions de Bahutu Barundi (les Batutsi et les Baganwa compris) qui ont été victimes directes. Le Burundi vivait dans un système d'apartheid contre les Bahutu (C'est à dire les enfants de l'ancien Royaume millénaire de l'Urundi).
 
Voici un exemple de ces situations bizarres  que vivent les Barundi actuellement au sein de leur société civile.  Pour bien comprendre le document de l'enquête du Témoin Nyabusorongo,  la liste des clans du Burundi  est nécessaire (1).  Lorsque l'enquête du  Témoin Nyabusorongo  parle de – TUTSI –  il s'agit en règle générale des BAHIMA burundais  (ABAHIMA dans le document en annexe voir 1 ).
 
Voici le travail des enquêteurs  du Témoin Nyabusorongo : 
 

 

surprise Cette semaine, Nyabusorongo a décidé de monter au piédestal de la honte la Ligue Burundaise des Droits de l’Homme, LBDH-ITEKA en sigle. En effet, avec un personnel salarié de 67 personnes toutes catégories confondues, 54 sont Tutsi (81%) et seulement 13 Hutu (19%).

Au regard de ce tableau, il y a lieu de se demander comment une organisation, qui pourtant devrait être un modèle d’équité dans la société, puisse se permettre de recruter presque systématiquement et sans scrupule, au sein d’une seule ethnie. Il y a même lieu d'émettre des doutes sérieuses quant à l’objectivité et la représentativité ethnique des bénéficiaires des services de la ligue ITEKA, car si le personnel est d'une seule ethnie, rien n'empêche que les bénéficiaires soient aussi et systématiquement de la même ethnie,

ou alors s’ils sont traités avec la même dignité (iteka) qui transparaît dans le nom même de cette organisation dite des droits de l’homme.

 

Par Fabien NDIMURWIMO et Serge KITURIRWA

 

CATEGORIE : Cadres et moniteurs

#

NOM et Prénom

Ethnie

1

BAGONA Epimaque

Tutsi

2

BARANYIZIGIYE Rodrigue

Tutsi

3

BAYISABE Ildefonse

Tutsi

4

BIGIRIMANA Calixte

Tutsi

5

BITIREMAZA Jean

Tutsi

6

BIYAKUBUSA Léonard

Tutsi

7

BIZIMANA Anicet

Tutsi

8

BUCUMI Epimaque

Tutsi

9

BUCUMI Jean Marie Vianney

Tutsi

10

BUREGEYA Jean

Tutsi

11

GAHUNGU Dieudonné /RAF & Directeur Exécutif ai

Tutsi

12

GAHUNGU Richard

Tutsi

13

KABURA Scari

Tutsi

14

KARORERO André

Tutsi

15

KARORERO Cyprien

Tutsi

16

KINEZERO Mathias /Secrétaire Général

Hutu

17

MUKEZANGANJI Jean Claude

Tutsi

18

MUZIZE Jean Bosco

Tutsi

19

NAHIMANA Jonas

Tutsi

20

NDAMUKUNDA Josée Claude

Tutsi

21

NDARUSANZE Albert

Hutu

22

NDAYIRAGIJE Dieudonné

Tutsi

23

NDAYIRAGIJE Patrick

Tutsi

24

NDAYIZEYE Joseph /Président

Hutu

25

NDUWAYO Joas

Hutu

26

NDUWAYO Laurent

Hutu

27

NIBISHAKA Hubert Guy

Tutsi

28

NIBOGORA Christine

Tutsi

29

NIKOYAGIZE Anschaire /Coordonateur

Tutsi

30

NIMUBONA Alexandre /Trésorier

Hutu

31

NIMUBONA Léonard

Tutsi

32

NINDEREYE Ange-Nelly /Assistante Coordonateur

Tutsi

33

NININAHAZWE Lamberte

Tutsi

34

NIYOKWIZERA Godfry

Hutu

35

NIYONTWARI Crescent

Tutsi

36

NIYONZIMA Béatrice

Tutsi

37

NIYUNGEKO Innocent

Tutsi

38

NJEJIMANA Claudette /Comptable

Tutsi

39

NKURUNZIZA Ernest /Coordonateur

Tutsi

40

NKURUNZIZA Fidèle

Tutsi

41

NSABIMANA Andrée Michèle /Secrétaire

Tutsi

42

NSABIMANA Ildefonse /Coordonateur

Tutsi

43

NSABIMANA Jean Baptiste

Tutsi

44

NSABIMANA Léonard

Tutsi

45

NSABIMANA Patrick

Tutsi

46

NSENGIYUMVA Georges

Hutu

47

NSENGIYUMVA Jean Marie Firmin

Tutsi

48

NSHIMIRIMANA Yves

Tutsi

49

NTACO Rémy

Tutsi

50

NTUNGWANAYO Fidèle

Tutsi

51

NZEYIMANA Damien

Tutsi

52

NZEYIMANA Renée /Assistant Comptable

Hutu

53

RUKUMIRA Venuste

Tutsi

54

SABUBWA Acquiline

Tutsi

55

SABUMUKIZA Savin /Vice-Président

Tutsi

56

SEBARINDA Mertus

Tutsi

57

SEMUGORORE Jean Baptiste

Tutsi

58

UWIMANA Dieudonné

Tutsi

 

CATEGORIE : Chauffeurs et plantons

#

NOM et Prénom

Ethnie

1

NIZIGAMA Espérance

Tutsi

2

MATAMA Athanase

Tutsi

3

MARORA James

Tutsi

4

MANIRAKIZA Mwenyemali

Hutu

5

NSENGIYUMVA Prosper

Hutu

6

GAHUNGU Louis

Tutsi

7

NSENGIYUMVA Jeanine

Tutsi

8

NDIMURIRWO Sylvestre

Hutu

9

NDORERAHO Sylvestre

Hutu

 

Source http://nyabusorongo.org/index.php/revelations/127-ligue-iteka–recrutement-de-son-personnel-sur-base-ethnique

 


 
Pour le sociologue burundais, M. Pierre Claver Nahimana , ce phénomène  crée un climat de méfiance vis à vis de la société civile du Burundi.  Il faudrait que cela change.  
 
Note: 
 
DAM, NY, AGNEWS, le 1 juin 2012.

 

Facebook Comments