Burundi / CNC : 2 radio privées Isanganiro et Rema réouvrent après 9 mois de suspension (Photo : BBC )

[:en]Burundi : 2 radio privées Isanganiro et Rema ré-ouvrent après 9 mois de suspension[:]

Share Button

[:en]

Burundi / CNC  : 2 radio privées Isanganiro et Rema réouvrent après 9 mois de suspension (Photo : BBC )

Burundi / CNC : 2 radio privées Isanganiro et Rema ré-ouvrent après 9 mois de suspension (Photo : BBC )

A Bujumbura, ce vendredi 20 février 2016, M. Richard GIRAMAHORO, président du Conseil National de la Communication CNC, a donné l’autorisation  aux radio et télévision privées Isanganiro et Rema  de ré-ouvrir leurs portes après 9 mois de suspension d’activités, suite au coup d’état manqué du mercredi 13 mai 2015.


Les 2 média privés ont signé un acte d’engagement promettant de garantir  un professionnalisme sans faille et surtout dans la recherche de la paix au Burundi.
Aujourd’hui, dans la journée,  les radios Isanganiro et Rema FM ont commencé à émettre de nouveau. Le Gouvernement annonce que le reste des radios détruites en mai dernier ouvriront aussi au cas par cas.

Au Burundi, entre avril et mai 2015, de nombreux média privés burundais ont été les outils d’agression de forces exogènes ( USA, FRANCE, BELGIQUE, RWANDA) à l’encontre du pays.  Ces média, comme des armes,  ont participé à – l’attaque virtuelle –  du Burundi. Les média privés burundais ( ex. RPA, BONESHA, et Radio TéléRenaissance  ) qui ont participé activement à la Révolution de Couleur ou Tentative de Renversement du Régime démocratique burundais organisée par les USA, FRANCE, BELGIQUE, RWANDA, et l’ancien dictateur Hima Pierre Buyoya, sont toujours sous procédure judiciaire.

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 20 février 2016

[:]

Facebook Comments