Burundi/UE: Les mensonges sur le dossier burundais commencent à peser

Share Button
Les Acteurs de la Révolution de Couleur contre le Burundi et du Coup d'Etat raté du mercredi 13 mai 2015.

Les Acteurs de la Révolution de Couleur contre le Burundi et du Coup d’Etat raté du mercredi 13 mai 2015.

De nombreux européens ont de plus en plus le sentiment d’avoir été bernés par la France et la Belgique dans le dossier du Burundi.

A Bujumbura, ce mercredi 1 juillet 2015, le correspondant d’AGnews  remarque, comme de nombreux Barundi, une très grande gêne du côté de l’Union Européenne UE  sur le bon déroulement des 3 èmes élections démocratiques consécutives qui ont eu lieu ce lundi 29 juin 2015 au Burundi.
Le représentant de l’UE au Burundi avait prédit un sorte de chaos sécuritaire, voir même des massacres à grande échelle, lors de ces élections et voilà rien de tout cela. Mais le Hic est qu’il n’y a pas eu d’observateur de l’Union Européenne à cause de son analyse de la situation au Burundi.

Les Acteurs de la Révolution de Couleur contre le Burundi et du Coup d'Etat raté du mercredi 13 mai 2015.

Les Acteurs de la Révolution de Couleur contre le Burundi et du Coup d’Etat raté du mercredi 13 mai 2015.

Voici ce que révèle sur facebook une citoyenne burundaise Mme Grace Kwizera qui confirme bien ce sentiment générale d’un rendez-vous manqué de la par de l’UE :
”  Nous apprenons à l’instant même que l’Union Européenne est très gênée par le bon déroulement des élections au Burundi après avoir retiré la mission d’observation et gelé toute aide financière en rapport avec ces élections. Selon un document confidentiel intercepté, l’UE est dans une situation inconfortable d’autant plus que des émissaires européens avaient sillonné le monde pour manipuler les Nations Unies, l’Union Africaine, la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), les Etats-Unis, l’Afrique du Sud, l’Ouganda, le Kenya, la Tanzanie, … Le bon déroulement du processus électoral au Burundi n’est donc pas loin de frustrer quelques uns. Maintenant, le Représentant de l’UE au Burundi serait en train de contacter tous les observateurs de la MENUB et d’organisations de la société civile burundaise et essaierait de les convaincre à manipuler leurs rapports afin de présenter ces élections comme ayant été émargées de beaucoup de fraudes et d’irrégularités”.

Le Burundi a été victime  depuis avril 2015 d’une Révolution de Couleur, comme  en Tunisie ou au Burkina Faso, pays francophones, organisée par la France, les USA et la Belgique,  qui avait pour ambition un changement de régime. Cette Révolution de Couleur devait débouché le mercredi 13 mai 2015 par un Coup d’Etat militaire déposant le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre, et son parti le CNDD-FDD. Le Coup d’Etat a échoué lamentablement. Dans cette aventure calamiteuse, la France et la Belgique avaient embarqué toute l’UE, en la forçant à marcher au pas, en s’appuyant sur le Représentant de l’UE à Bujumbura, qui lui même est de nationalité Belge et était dans le coup.
Conclusion, tous les beaux projets existant au Burundi, avec les Pays-Bas et l’Allemagne, ont été réduit à néant. Ces derniers pays subissant en plus une pression sans égal de la part des USA qui était dans cette sale affaire contre l’Etat du Burundi. Selon le Service Nationale de Renseignement (SNR) du Burundi, la France et la Belgique, appuyés par les USA, sont entrain, à nouveau,  de préparer un autre Coup d’Etat militaire contre le Burundi. De nombreuses réunions, d’un côté militaire et de l’autre politique, ont déjà eu lieu au Rwanda et en Belgique.

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 1 juillet 2015 

Facebook Comments