Burundi/Sécurité: 6 morts suite à 3 grenades lancés sur la police au quartier CIBITOKE

Share Button
Un manifestant terroriste lanceur de grenades arrêté en flagrant délit à Bujumbura

Un manifestant terroriste lanceur de grenades arrêté en flagrant délit à Bujumbura

“Ce sont de paisibles citoyens burundais qui meurent et non des Américains, des Français ou des Belges. Le Burundi, comme l’Afrique,  n’est pas un terrain de jeu”. Les mots d’un citoyen burundais en colère et fatigué de l’agression des USA, de la France et de la Belgique contre le Burundi.

A Bujumbura, au quartier CIBITOKE, à 7h du matin ce mercredi 1 juillet 2015, jour de la fête de l’Indépendance, des opposants anti-nkurunziza ont lancé 3 grenades sur une patrouille de la Police Nationale du Burundi PNB. Et ce sont enfui en se dissimulant dans des maisons du quartier.

2 policiers ont été blessés dans l’explosion. La police burundaise a cadré le quartier pour y effectuer une fouille minutieuse maison par maison. C’est alors que les lanceurs de grenades sont réapparus lourdement armés, et ont tiré sur la police.
Un policier burundais sera touché mortellement. 5 parmi les lanceurs de grenades seront tués.

2 victimes d'un jet de grenades des terroristes manifestants. Il s'agit de 2 jeunes paysans marchands ambulants de légumes. ( Vendredi 22 mai 2015 )

2 victimes d’un jet de grenades des terroristes manifestants. Il s’agit de 2 jeunes paysans marchands ambulants de légumes. ( Vendredi 22 mai 2015 )

Au Burundi, depuis l’année dernière 2014 à nos jours 2015, la justice burundaise a lancé un mandat d’arrêt international contre 2 individus dangereux  M. Alexis Sinduhije et M. Pacifique NININAHAZWE qui sont les responsables de violences urbaines inouïes dans 4 quartiers de Bujumbura ces derniers mois.  Mais, le manque de coopération judiciaire internationale entre Etats ( la Belgique notamment, et même le voisin – le Rwanda -) fait que chaque semaine des individus anarchistes, anti force de l’ordre ,  dans ces quartiers ( et ailleurs ) continuent à terroriser (par jets de grenades ) les paisibles citoyens burundais.
Après le coup d’Etat manqué du mercredi 13 mai 2015, la justice burundaise a découvert que  M. Alexis Sinduhije et M. Pacifique NININAHAZWE étaient les instruments de la –  Révolution de Couleur à la Burkinabé sauce burundaise –  initiés par les USA, la France et la Belgique  pour changer le régime politique  démocratique Burundais du CNDD-FDD.

Un officier de police blessé par une grenade dans le quartier de Musaga, à Bujumbura. ( Mai 2015 - Photo de Jerome Delay/AP)

Un officier de police blessé par une grenade dans le quartier de Musaga, à Bujumbura. ( Mai 2015 – Photo de Jerome Delay/AP)

Concernant les mandat d’arrêts internationaux non exécutés par des pays tiers, la justice burundaise va recourir à la Cour internationale de Justice (CIJ), organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies.
Avec les preuves judiciaires à sa disposition, désormais le Burundi se considère comme un – Etat agressé – qui a subi un acte d’agression par les USA, la France et la Belgique au niveau de sa souveraineté. Le pays est en situation de – légitime défense – vis à vis de ces Etats cités. Le Burundi va porter – information –  au Conseil de Sécurité des Nations Unis –  des mesures –  que le pays va prendre contre ces Etats agresseurs.
Il faut rappeler que près d’une centaine de citoyens burundais sont morts suite à cette agression extérieur USA-FRANCE-BELGIQUE  ( que ces mêmes agresseurs appellent, sans fondement légale constitutionnel,  -le 3ème mandat Nkurunziza – ). De plus, des dizaines de milliers de Burundais ont du se réfugier  dans des états voisins à cause des Rumeurs Radio RR que les radio privées financées par ces mêmes Etats agresseurs  ont diffusé ou que certains activistes et  journalistes  continuent à diffuser via les Réseaux sociaux ou via des multinationales Média (RFI, AFP, VOA etc) pour causer une peur panique généralisée dans le pays, mais aussi pour discréditer le Burundi. Cette agression USA-FRANCE-BELGIQUE a fait perdre  des Milliards d’USD à l’économie burundaise.

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 2 juillet 2015

Facebook Comments